Jus de pamplemousse et médicaments, un cocktail à risque

Jus de pamplemousse et médicaments, un cocktail à risque

Publié le :

Mardi 25 Juillet 2017 - 11:16

Mise à jour :

Mardi 25 Juillet 2017 - 11:28
Les médicaments n'ont pas toujours bon goût et beaucoup de patients les prennent donc avec du jus, parfois de pamplemousse. Pourtant, la FDA, l'agence américaine du médicament a tenu à rappeler mardi dernier que ce jus pouvait augmenter la gravité des effets secondaires de certains médicaments.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Prendre du jus de pamplemousse en même temps que ses médicaments ne serait pas une si bonne idée. En effet la FDA, Food and drug administration, l'agence américaine du médicament a rappelé que ce jus pouvait non seulement limiter l'efficacité de certains médicaments mais aussi augmenter la fréquence et aggravé de leurs effets indésirables.

Apprécié pour son goût mais aussi sa richesse en vitamine C et en potassium, le jus de pamplemousse aurait un rôle pas toujours bénéfique. La boisson bloquerait une enzyme (CYP3A4) contenue dans l'intestin et qui sert à décomposer les médicaments dans le corps humain. Au lieu d'être métabolisés et digérés, les médicaments se retrouvent dans le sang en plus grande quantité qu'ils ne devraient et restent donc plus longtemps dans le corps du patient.

"Quand il a trop de médicament dans le sang, vous pourriez avoir plus d'effets secondaires", a expliqué le professeur Shiew Mei Huang dans un communiqué de la FDA. Les médicaments mis en cause ont aussi été listés par l'organisation. Parmi eux, les traitements visant à faire baisser le cholestérol, ceux contre l'hypertension artérielle, les corticostéroïdes ou encore certains antihistaminiques.

Aux Etats-unis, la FDA a exigé que les médicaments concernés soient étiquetés. L'administration conseille tout de même aux patients d'en parler directement à leur médecin pour éviter tout problème.

Le jus de pamplemousse pourrait parfois avoir l'effet inverse avec les médicaments et bloquer en grande partie leur absorption dans le sang: "moins de médicament entre dans le sang et le médicament peut ne pas fonctionner".

Les jus d'orange et de pomme auraient aussi cet effet indésirable. En France, aucune mesure n'a été prise par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé: "aucune publication scientifique n'a mis en évidence le risque de baisse d'efficacité d'un traitement antibiotique anticancéreux ou contraceptif".

Tous les médicaments ne sont pas concernés.


Commentaires

-