KanaVape: Marisol Touraine veut interdire la e-cigarette au cannabis

Polémique

KanaVape: Marisol Touraine veut interdire la e-cigarette au cannabis

Publié le :

Mardi 16 Décembre 2014 - 13:22

Mise à jour :

Mardi 16 Décembre 2014 - 13:26
Marisol Touraine veut faire interdire la cigarette électronique au cannabis disponible depuis ce mardi matin sur Internet. La ministre de la Santé estime qu'il s'agit d'une incitation à la consommation de drogue.
©Capture d'écran
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Qu'on l'appelle e-joint ou pétard électronique, il risque bien de ne jamais voir le jour. La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé ce mardi midi son intention de saisir la justice pour faire interdire la vapoteuse au cannabis. Et ce alors que le produit est disponible à la vente, sur internet, depuis quelques heures seulement.

"Je suis opposée à ce qu'un tel produit puisse être commercialisé en France (car) cela constitue une incitation à la consommation de cannabis (ce qui est) potentiellement répréhensible par la loi", a ainsi assuré la ministre sur RTL.

On a appris dimanche 14 que des Français comptaient commercialiser ce produit. Baptisée "KanaVape", cette cigarette électronique d'un genre très spéciale contiendrait moins de 0,2% de tétrahydrocannabinol (THC), ce qui la rend légale. Le produit n'aurait ainsi aucun effet euphorisant, contrairement à son cousin germain interdit en France.

Il serait toutefois assez fourni en cannabidiol (CBD), qui est quant à lui autorisé, ce qui lui confère des propriétés antidouleur et anxiolytique. En France, d'autres médicaments contenant cette molécule, comme le Marinol ou le Sativex (réservé aux patients atteints de sclérose en plaques), sont ainsi déjà disponibles sur le marché.

"On est parti du constat que les gens avaient un comportement à risque en consommant du cannabis la plupart du temps mélangé à du tabac et via une combustion classique", a expliqué au site Vice Antonin Cohen, l’un des instigateurs du projet.

"Nous ne sommes pas là pour créer une nouvelle addiction. On commercialise ce produit en France pour les malades, on utilise une molécule inoffensive et on ne peut pas être accusé de commercialiser un produit à usage récréatif. Vous ne pourrez pas vous +défoncer+ avec ça", prévient-il, assurant avoir suivi une "vraie démarche scientifique" dans la conception de son produit.

 

"Je suis opposée à ce qu'un tel produit puisse être commercialisé en France", a déclaré Marisol Touraine.

Commentaires

-