La cigarette électronique plus cancérigène que la cigarette classique: le débat relancé

Réaction à chaud

La cigarette électronique plus cancérigène que la cigarette classique: le débat relancé

Publié le :

Jeudi 22 Janvier 2015 - 13:37

Mise à jour :

Vendredi 23 Janvier 2015 - 16:01
Une étude américaine parue ce jeudi soutient que la cigarette électronique peut, dans certains cas, être largement plus cancérigène que la cigarette classique. Une conclusion déjà contestée par plusieurs experts.
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER :
-A +A

La controverse pour savoir si la cigarette électronique est plus ou moins cancérigène que la cigarette classique ne connaît aucun répit. Une nouvelle étude venue des Etats-Unis vient mettre en cause la dangerosité de la e-cigarette qui pourrait être 15 fois plus cancérigène. Une étude déjà controversée.

A en croire les travaux de chercheurs de l'Université de Portland (Oregon, nord-est des Etats-Unis), le danger surviendrait lorsque les liquides utilisés pour créer la vapeur et les arômes de ces cigarettes sont chauffées à trop haute température. Il produirait alors du formaldéhyde, un gaz toxique.

Selon l'étude, ce poison ne se forme pas si la cigarette est utilisée à puissance modérée (3,3 volts). Mais à partir d'une puissance de cinq volts, la combustion du liquide crée des taux de formaldéhyde largement supérieur à ceux retrouvés dans les cigarettes classiques. Trois millilitres de liquides correspondraient alors à près de cinq paquets de cigarettes. Or la consommation quotidienne d'une telle quantité de formaldéhyde multiplierait par cinq à 15 fois le risque de cancer.

Toutefois l'étude est déjà sujette à controverse. D'une part toutes les cigarettes électroniques n'ont pas le même voltage. Il tourne souvent autour des trois volts, puissance à laquelle il n'y aurait pas de risque particulier. Certains modèles vont cependant au-delà des quatre, voire des cinq volts.

De plus, plusieurs spécialistes, dont le professeur Peter Hakek de l'université de Londres, dénoncent une étude basée sur une utilisation "irréaliste" de la e-cigarette. Notamment parce que son goût deviendrait désagréable lorsque le liquide est chauffé à trop haute température. Pour lui comme pour d'autres expert, la cigarette électronique reste moins dangereuse que la vraie. Ce qui ne la rend pas pour autant anodine ou encore bonne pour la santé.

En l'absence de données à grande échelle de temps, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de l'interdire aux mineurs et dans les lieux publics en raison de sa dangerosité pour les adolescents et les fœtus.  

A trop haute température, le liquide contenu dans les cigarettes électroniques deviendrait hautement toxique selon une étude.

Commentaires

-