La grippe et la gastro-entérite en embuscade pour la fin d'année

Maladies de saison

La grippe et la gastro-entérite en embuscade pour la fin d'année

Publié le :

Vendredi 19 Décembre 2014 - 09:47

Mise à jour :

Vendredi 19 Décembre 2014 - 10:11
Une hausse sensible du nombre de cas de gastro-entérites a été recensée mi-décembre en France métropolitaine, alors que la grippe saisonnière pourrait elle aussi s'intensifier pendant les vacances de Noël, selon des épidémiologistes.
© Kaiser/Caro Fotos/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Près de 160.000 nouveaux cas de gastro-entérite ont été enregistrés mi-décembre, ce qui amène le nombre de cas en France métropolitaine à 253 cas pour 100.000 habitants, légèrement en dessous du seuil épidémique (269 cas). Mais selon le réseau des épidémies sentinelles, ce pallier pourrait être atteint dès la semaine prochaine.

Selon la carte du réseau de l'INSERM, le nombre de gastro-entérites a déjà largement dépassé le seuil épidémique dans le Sud-est, l'Auvergne et la région parisienne dans la période du 8 au 14 décembre.

La gastro-entérite est un virus saisonnier qui s'installe en France d'octobre à février. Pour savoir si vous êtes atteints par le virus, les symptômes sont les suivants: "des douleurs abdominales, des nausées suivies de vomissements le plus souvent, associés à des épisodes de diarrhées", selon le docteur Antoine Chollier, interviewé sur TF1.

De son côté, la grippe saisonnière progresse également. Le nombre de cas s'élève à 77 pour 100.000 habitants, encore loin du seuil de 168 cas. Elle se caractérise chez les personnes touchées par une forte fièvre, des douleurs musculaires, une fatigue intense, des maux de tête et une toux sèche.

Pour se protéger de ces deux virus, il est d'abord recommandé de bien se laver les mains. Concernant la grippe, les autorités sanitaires appellent toujours les Français à se faire vacciner jusqu'au mois de janvier. Cette année, six graves cas de grippe ont été signalés, dont un nourrisson de 4 mois est décédé.

L'épidémie au niveau national est déclarée lorsque la maladie a dépassé le seuil épidémique pendant deux semaines consécutives. Cette année, cela pourrait être le cas pour les fêtes de fin d'année alors que les médecins sont appelés à se mettre en grève contre la loi Santé présentée par Marisol Touraine du 24 au 31 décembre.

 

Les cas de grippe et de gastro-entérite se multiplient à l'approche des fêtes de fin d'année.

Commentaires

-