La liste noire des médicaments "dangereux" vendus sans ordonnance (60 millions de consommateurs)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La liste noire des médicaments "dangereux" vendus sans ordonnance (60 millions de consommateurs)

Publié le 14/11/2017 à 13:00 - Mise à jour à 13:44
©Joël Saget/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A en croire une étude menée par le magazine "60 millions de consommateurs", dévoilée ce mardi, certains médicaments disponibles sans ordonnance ne seraient pas sans risque pour la santé. Au total, un sur deux serait à proscrire.

Appel à la vigilance. A en croire une étude menée par le magazine 60 millions de consommateurs et dévoilée ce mardi 14, certains médicaments disponibles sans ordonnance ne seraient pas sans risque pour la santé. Les chiffres sont mêmes inquiétants: selon les résultats de cette enquête, un sur deux serait à proscrire.

Au total, les 62 médicaments les plus vendus en France ont été passés au crible. Et seuls 21% d'entre eux (13) comme Vicks Vaporub, Imodiumcaps, Gaviscon menthe, Forlax 10 G, Maalox sans sucre sont "à privilégier". Les autres sont jugés inutiles ou présentent des risques avérés pour la santé. Un tiers des médicaments est classé "faute de mieux": concrètement, leur efficacité est faible ou non prouvée mais n'ont pas ou très peu d'effets indésirables.

Enfin, près d'un sur deux (45%) est tout simplement à proscrire comme par exemple Actifed Rhume, DoliRhume ou encore Nurofen Rhume. A noter qu'avec les anti-rhume, le problème provient bien souvent d'un "cocktail" composé de deux ou trois composés actifs: un vasoconstricteur (nez bouché), un antihistaminique (nez qui coule) et du paracétamol ou de l'ibuprofène (mal de tête). Des mélanges qui peuvent entraîner des accidents cardio-vasculaires, neurologiques ou encore des vertiges.

D'après le magazine 60 millions de consommateurs, il y a de la pseudoéphédrine dans ces médicaments. Une substance qui "contracte les vaisseaux sanguins et augmente le diamètre des cavités nasales afin de décongestionner les nez bouchés. Mais étant assimilée par voie orale, elle contracte les vaisseaux sanguins de tout l’organisme". En parallèle, les sirops pour la toux et les pastilles contre le mal de gorge sont également pointés du doigt.

Pour rappel, il est désormais possible, depuis mars 2017, de signaler un effet indésirable. Pour cela, il suffit de se rendre sur le portail de signalement des évènements sanitaires indésirables. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Au total, selon "60 millions de consommateurs", un médicament sur deux, acheté sans ordonnance, serait à proscrire.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-