La puberté pourrait être retardée par un excès de sel dans l'alimentation

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La puberté pourrait être retardée par un excès de sel dans l'alimentation

Publié le 19/05/2015 à 20:31 - Mise à jour à 20:34
©Eddie Keogh
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Une étude scientifique américaine met en corrélation l'excès de sodium dans l'alimentation et un retard de la puberté. Ce qui entraînerait des problèmes de comportement, du stress et réduirait la fertilité.

L'étude date de l'année dernière et elle a été présentée cette semaine dans le très sérieux British Medical Journal. Il s'agit de la première étude sur les effets du sodium sur la santé reproductive et ses résultats sont sans appel.

"La forte consommation de sel a le potentiel de considérablement affecter la puberté et justifie une attention accrue", explique la chercheuse Dori Pitynski, de l’Université du Wyoming (Etats-Unis), auteur de l'étude. Soit une alimentation trop riche en sel, comme c'est le cas dans le pays occidentaux, aurait pour effet à long terme de retarder l'apparition de la puberté chez les adolescents. Ce qui entraînerait des problèmes de comportement, du stress et réduirait la fertilité.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié l’effet d'un excès de sodium sur des rats. Certains d’entre eux ont reçu une alimentation avec un taux de sel trois à quatre fois supérieur aux normes conseillées. Un autre groupe a été nourri avec un menu quasiment vierge de tout sel. Chez les rats dont la consommation de sel était excessive, un retard important de la puberté a été constaté, avec pour conséquences des problèmes de comportement, et parfois une baisse de la fertilité. 

L'étude montre également les différences entre un régime excessif en sel et un régime trop gras. Si le premier retarde la puberté, c’est l’inverse qui se produit pour le second. En effet, les enfants confrontés à un régime trop riche en graisse voient leur puberté arriver de manière précoce.

Les chercheurs de l'Université du Wyoming demandent que les industriels réduisent le taux de sodium qu’ils ajoutent dans leurs plats préparés.

Une étude précédente montrait que les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé en terme de consommation de sel étaient, en 2015, presque impossibles à atteindre du faite de l'omniprésence du sel dans notre alimentation (et notamment dans les plats industriels préparés). En effet, l'OMS recommande de consommer moins de 2.000 milligrammes de sel par jour, soit un peu moins qu'une petite cuillère.

Auteur(s): MM


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'excès de sel dans notre alimentation retarderait l'apparition de la puberté.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-