Coronavirus: la seconde vie d’un masque Decathlon

Coronavirus: la seconde vie d’un masque Decathlon

Publié le 26/03/2020 à 13:15
Isinnova
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Les masques Easybreath, vendus par Decathlon depuis 2017, peuvent se transformer en masques respiratoires d’urgence. L’invention ne vient pas des Géo Trouvetou de la toile, mais d’une start-up italienne. 
 
«Nous avons inventé l’Easybreath pour permettre au plus grand nombre de voir et respirer dans l’eau comme sur terre». Le distribiteur français d'articles de sport Decathlon, très développé aussi en Italie, pourrait presque ajouter une ligne à son message promotionnel: un respirateur de dépannage pour aider les patients atteints du coronavirus. 
 
 
Face à la pénurie 
 
Les photos fleurissent en effet partout ces derniers jours, qui montrent des malades portant le masque de snorkeling. Sont-ils réellement utilisés en milieu hospitalier ? Oui, mais en Italie, et avec quelques modifications…
 
Idée d'un médecin
 
En réalité, c’est un médecin d’un hôpital de Lombardie qui a eu l’idée de concevoir un masque respiratoire d’urgence à partir d’un simple masque de plongée. Il a pour ce faire contacter une start-up, en l’occurrence l’Italienne Isinnova, qui a déterminé que l’Easybreath était le mieux adapté, et conçu dans la foulée une valve respiratoire adaptée, qu’elle imprime en 3D. Cette valve permet de relier le masque à un respirateur. 
Face à la pénurie de matériel médical, des hôpitaux comme celui de Brescia n’ont pas tergiversé et utilisent désormais ce masque.
 
Prudence chez Decathlon 
 
Qu’en pense Decathlon? Prudente, l’enseigne a publié mardi sur Twitter un thread pour «éclaircir la situation» et rappeler que son masque a été conçu uniquement pour faire du snorkeling. Elle précise cependant qu’elle tient les plans 3D de l’Easybreath «à disposition des centres de recherche». Mais «à ce jour nous n’avons pas eu de validation sur le fait que des solutions fonctionnaient réellement et étaient utilisées par les médecins». 
 
Vers une rupture de stock
 
En réalité si, donc. Sachant qu’Isinnova a rendu publiques les pièces nécessaires à la confection du masque d’urgence et publié une vidéo tutoriel sur son site, cette solution devrait rapidement faire des émules, même sans homologation. Les masques Easybreath seront sans doute très bientôt en rupture de stock sur le site marchand de Decathlon. C’est déjà le cas pour la taille S/M. 
 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La start-up Isinnova a communiqué son procédé

Fil d'actualités Société