Le comité de soutien de Vincent Lambert diffuse une vidéo de lui sur son lit d'hôpital

Le comité de soutien de Vincent Lambert diffuse une vidéo de lui sur son lit d'hôpital

Publié le :

Mercredi 10 Juin 2015 - 13:15

Mise à jour :

Mercredi 10 Juin 2015 - 13:40
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): Maxime Macé

-A +A

Malgré la décision de la Cour européenne des droits de l'homme, les proches de Vincent Lambert opposés à l'arrêt des soins ne renoncent pas: ils ont diffusé une vidéo du patient dans sa chambre d'hôpital. Des images controversées.

Le cas Vincent Lambert, cet homme tétraplégique victime d'un grave accident de voiture en 2008 et dont la famille se déchire pour savoir s'il faut ou non mettre fin à ces jours, continue d'alimenter les débats. Le comité de soutien de Vincent Lambert a diffusé mercredi sur YouTube des images de lui sur son lit d'hôpital. La vidéo a été reprise par le site de l'hebdomadaire conservateur Famille Chrétienne.

Depuis plus d'un an, son épouse Rachel, appuyée par les médecins et six des huit frères et sœurs de son mari, souhaite le "laisser partir", tandis que ses parents, catholiques traditionalistes, une sœur et un demi-frère de Vincent Lambert s'y opposent. 

La vidéo en question met en scène Emmanuel Guépin, un membre du comité de soutien qui milite pour le maintien en vie de Vincent Lambert. Il y raconte sa visite à Vincent à l'hôpital Sébastopol de Reims, le 5 juin, en compagnie de Pierre Lambert, le père de Vincent, et de David, son demi-frère.

Emmanuel Guépin fait état du "décalage entre ces décisions qui se prennent dans les tribunaux par des gens qui ne connaissent pas l'état de Vincent". Et d'ajouter:"c'est un grand handicapé et pas un homme en fin de vie". Un argument déjà défendu par la mère du tétraplégique. 

Sur les images, on voit Vincent Lambert cligner des yeux et remuer les lèvres. Il semble également interagir avec son frère en le regardant droit dans les yeux, et comprendre ce que lui dit sa mère qui, au téléphone portable, lui annonce la décision de la Cour européenne des droits de l'homme, quelques heures plus tôt, de donner le feu vert à l'arrêt des soins.

Cependant, le docteur Eric Kariger, ancien médecin de Vincent Lambert qui avait pris la décision d'arrêter les soins, juge que ces images n'apportent rien de plus, et ne sont pas une nouveauté concernant ceux qui se trouvent en état végétatif. "On a le sentiment qu'ils réagissent à leur environnement, puisque toutes les informations sensorielles arrivent à leurs cerveaux. Si vous faites du bruit, ils peuvent réagir, ils vont avoir un regard qui semble être capté", explique-t-il sur Europe-1.

"Et malheureusement, le diagnostic et le pronostic qui ont été confirmés, c'est l'état végétatif grave et irréversible. Ça s'appelle de la manipulation. J'en ai les larmes aux yeux en vous parlant. C'est douloureux, c'est dramatique. C'est irrespectueux pour le malade, pour son épouse et sa fille, qui ne peuvent pas faire le deuil, à travers cet acharnement qui vient de leur propre famille", déplore le médecin.

Alors que Vincent Lambert est plongé dans un état végétatif jugé irréversible, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a autorisé le 5 juin l'arrêt des soins de Vincent Lambert, estimant que sa mise en œuvre n'était pas contraire à l'article-2 de la Convention européenne des droits de l'homme sur le droit à la vie.

 

Auteur(s): Maxime Macé

PARTAGER CET ARTICLE :


Des proches de Vincent Lambert opposés à l'arrêt de ses soins ont diffusé une vidéo de lui.

Fil d'actualités




Commentaires

-