Le nombre de cancers chez les enfants s'envole depuis vingt ans

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le nombre de cancers chez les enfants s'envole depuis vingt ans

Publié le 12/04/2017 à 16:08 - Mise à jour à 17:24
©Patrick Hertzog/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon des chiffres dévoilés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de cas de cancers recensés chez les enfants de moins de 14 ans a connu une nette hausse depuis les années 1980. Les observateurs sont partagés sur la signification statistique de cette tendance.

Sur le papier, le chiffre est particulièrement inquiétant. La fréquence des cancers chez les jeunes enfants connaît une envolée considérable depuis 20 ans, selon les chiffres dévoilés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Entre 2001 et 2010, l'incidence des cancers chez les enfants de moins de 14 ans s'élevait à 140 cas sur un million d'enfants, sur la base d'un échantillon statistique de 300.000 enfants malades, venant de 62 pays. Ce chiffre représente une hausse de 13% à ce qui était constaté au cours des années 1980.

Problème, la communauté médicale ne partage pas un diagnostic commun sur l'interprétation de ce chiffre. Du côté des sceptiques, cette envolée, qui pourrait paraître angoissante, est surtout causée par une meilleure détection des cancers, ou des techniques qui permettent de repérer plus précocement la maladie, avec 30 années de plus de progrès médical. Une explication rassurante mais qui laisserait aussi entendre que le chiffre resterait sous-estimé faute de pouvoir recenser tous les cas dans les pays en voie de développement.

Les plus pessimistes par contre estiment que des variations dans l'environnement des enfants augmentent la probabilité de l'apparition des cancers. L'OMS évoque de polluants avec lesquels les enfants seraient en contact mais aussi –paradoxalement– une moindre exposition des plus jeunes aux infections microbiennes. Ce qui peut favoriser l'apparition des cancers reposant sur un fonctionnement anormal du système immunitaire comme certaines leucémies.

Selon l'étude, le cancer le plus répandu chez les enfants de moins de 14 ans est la leucémie (un tiers des cas), suivie par les tumeurs du système nerveux central (20%) et les lymphomes. Chez les adolescents (15-19 ans), où la fréquence des cancers est plus élevée (185 cas pour un million de personnes par an), c'est le lymphome qui est le plus fréquent (23% des cas), devant les carcinomes et les mélanomes (des cancers de la peau, 21%).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La hausse en vingt ans des cancers chez les enfants est de 13%.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-