Le patch Jiftip à mettre sur le pénis ne remplace pas le préservatif

Risques

Le patch Jiftip à mettre sur le pénis ne remplace pas le préservatif

Publié le :

Vendredi 11 Août 2017 - 18:26

Mise à jour :

Vendredi 11 Août 2017 - 18:28
Commercialisé depuis peu, le patch Jiftip, vendu comme étant moins invasif que le préservatif, fait craindre le pire aux professionnels de santé, qui alertent sur le fait que ce n'est pas un contraceptif fiable.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors que les associations de prévention contre le sida se battent depuis plusieurs mois face à la nouvelle tendance des jeunes, lycéens et étudiants, à délaisser le préservatif, un nouveau dispositif, commercialisé depuis peu par une société américaine, effraie les professionnels de santé. Le patch Jiftip, un petit autocollant à placer sur le bout du pénis pour retenir le sperme et l'urine, est vu par certains comme un substitut du préservatif. Or il n'est pas efficace contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles ni les grossesses non désirées.

Il n'est, tout au plus, qu'une mesure d'hygiène et de confort pour le partenaire, qui, selon un témoignage posté par Jiftip, "peut s'endormir paisiblement sans passer par la case salle de bain".

L'association AIDES, qui lutte contre le VIH, a publié mardi 8 un message d'alerte sur son compte Twitter, pour signaler les dangers de ce patch qui pourrait même être dangereux et douloureux pour l'homme le portant. "Il n’y a aucune preuve qui suggère que le produit est sûr, ou efficace. Il pourrait même être très douloureux" a assuré dans les colonnes de The Sun Natika Halil, directrice santé sexuelle au planning familial britanniques.

Sur son site, la société Jiftip précise bien que cet autocollant "n'est pas un préservatif". Mais son slogan est pourtant trompeur: "sentez votre partenaire, sentez vous libre, sentez vous intelligent". La fin du mode d'emploi, "profitez du vrai sexe", porte aussi à confusion.

Pour rappel, l'utilisation du préservatif est le seul moyen pour se protéger contre le sida.

Les professionnels de santé mettent en garde contre cet "autocollant" pour pénis, qui pourrait être dangereux pour l'homme qui l'utilise comme pour son partenaire. (Illustration)

Commentaires

-