Le protocole change encore dans les écoles

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le protocole change encore dans les écoles

Publié le 21/09/2020 à 11:02
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Deux mille classes fermées en France, ça commence à faire beaucoup. Et cela ne risquait pas de s’arranger avec la multiplication des cas positifs à la Covid-19… Mais le ministère de l’Education nationale a sorti un assouplissement du protocole sanitaire de son chapeau.
 
A partir de mardi, dans les seules écoles maternelles et primaires, il n’y aura plus de fermeture de classe si un enfant est positif. Elle deviendra effective dès lors que trois enfants, de différentes fratries, seront dans le même cas. 
 
« Lorsqu’un élève est testé positif, ses camarades et son enseignants ne seront plus considérés comme des cas contacts »
 
Ce qui est valable au collège, au lycée, à l’université et en entreprise ne l’est donc plus dans les établissements du premier degré. Un élève testé positif devra simplement rester chez lui pendant sept jours, sans conséquences pour le reste de sa classe.
 
Les enfants « peu actifs »
 
Pour prendre cette décision, le ministère s’est appuyé sur un avis (complémentaire) du Haut conseil de la santé publique, publié le 17 septembre. Selon ce document, les enfants sont « peu à risques de forme grave et peu actifs dans la transmission du Sars-Cov-2 ».
 
« A ce stade des connaissances, le risque de transmission existe surtout d’adulte à adulte et d’adulte à enfant, et rarement d’enfant à enfant ou d’enfant à adulte »
 
A noter que le HCSP considère dans le même avis, et en prenant des pincettes, que la sensibilité augmente avec l’âge, l’épidémiologie chez les adolescents « ressemble davantage à celle des jeunes adultes ». 
 
« Le virus à sens unique »
 
L’assouplissement du protocole sanitaire dans les écoles a provoqué l’incompréhension, sinon la colère, du principal syndicat enseignant, le SNUipp-FSU qui a estimé dans un communiqué que « le gouvernement persiste dans ses égarements et dans ses contradictions ».
 
« Après le mètre de distanciation adaptable selon les situations pour permettre d’accueillir tous les élèves, voilà le virus à sens unique qui évite d’interrompre la scolarité au risque d’exposer élèves, usagers et personnels des écoles à la contamination ».
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les classes ne seront plus fermées si un élève est testé positif

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-