Le réchauffement climatique est (aussi) mauvais pour notre sommeil !

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le réchauffement climatique est (aussi) mauvais pour notre sommeil !

Publié le 22/10/2020 à 07:23
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Parmi ses innombrables effets pervers, le changement climatique en a un plutôt inattendu : il perturbe notre sommeil. Les températures se réchauffant en effet plus rapidement la nuit que le jour, nous risquons d’avoir de plus en plus de mal à nous dormir d’un sommeil réparateur.

C’est l’une des autres victimes collatérales du réchauffement climatique : notre sommeil ! Selon une étude publiée dans la revue Global Change Biology, les températures mondiales se réchauffent particulièrement rapidement la nuit. Les chercheurs ont en effet constaté qu’entre 1983 et 2017 et sur une grande partie de la surface terrestre, la hausse des températures nocturnes est 0,25°C plus élevée que la hausse diurne. Une asymétrie du réchauffement principalement due à la modification des niveaux de couverture nuageuse, précise le site Reporterre qui indique que si l’augmentation globale de la couverture nuageuse refroidit la surface pendant la  journée, elle retient la chaleur pendant la nuit.

A lire aussi : La couverture lestée efficace contre les insomnies prouve une nouvelle étude

Le processus de thermorégulation perturbé par la hausse des températures nocturnes
Or, on le sait, une température ambiante trop élevée nuit, comme le bruit par exemple, à la qualité du sommeil. Selon le docteur Geoffroy Solhelac interrogé par Reporterre, « une température trop haute complique la thermorégulation du corps humain réglée par notre horloge biologique. Pendant l’endormissement, la température centrale du corps diminue en perdant de la chaleur par les extrémités », comprenez les mains et les pieds. La température idéale d’une chambre pour bien dormir se situe entre 18 et 21°. Mais au-delà de 30°, le processus de thermorégulation est perturbé.

Ajouté à cela le stress que peuvent engendrer les catastrophes météorologiques de plus en plus fréquentes, et les problèmes respiratoires liés à la mauvaise qualité de l’air, vous obtenez un cocktail détonnant qui perturbe profondément le sommeil des hommes, comme l’avait expliqué une étude publié en 2018 dans la revue Sleep Medecine.

A lire aussi : Changement d'heure, le passage à l'heure d'hiver ce 25 octobre sera-t-il le dernier ?

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'augmentation de la température de nos chambres risque bien de gâcher nos nuits dans les décennies à venir

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-