Sport à la maison: attention aux efforts violents pendant l'épidémie!

Sport à la maison: attention aux efforts violents pendant l'épidémie!

Publié le 23/03/2020 à 14:14 - Mise à jour à 14:15
Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Les journées de confinement sont parfois longues, et notamment pour tous ceux qui ont l’habitude de bouger, de faire du sport dans des salles ou dans un club, d'aller courir plusieurs kilomètres par jour... Il existe des solutions, mais attention ce n’est pas sans danger. Les efforts violents pendant l'épidémie font prendre de grands risques. 
 
Les vidéos de cours de sport se multiplient, que ce soit sur les réseaux sociaux, des sites internet, via des applications, etc. Elles sont proposées par des salles de sport obligées de garder portes closes, par des coachs, par des clubs pour leurs adhérents. Objectif pour tous: aider les sportifs à garder la forme. 
 
 
Pour tous les niveaux
 
Le ministère des Sports a de son côté noué des partenariats pour permettre aux Français de faire de l’exercice physique. Ainsi groove.app met gracieusement à la disposition de tous ceux qui le souhaitent des séances de renforcement musculaire, de stretching ou encore de souplesse, et ce pour tous les niveaux. 
 
Des précautions à prendre  
 
Un certain ennui, ajouté à la crainte de prendre du poids du fait d’une inactivité, peut cependant pousser les gens à faire du sport de manière trop intense. Voire inciter des sédentaires patentés à prendre de «bonnes résolutions du confinement», c’est à dire reprendre une activité physique en brûlant les étapes, et d’autres à relever des challenges (ils se multiplient aussi). 
 
Risque de mort subite
 
Or pour le cardiologue du sport Laurent Chevalier, qui s’est exprimé récemment dans le journal L’Equipe, il y a là un réel danger. Tout d’abord parce que «les infections virales ne sont pas compatibles avec l’effort (…) Le risque, c’est la mort subite ; le virus se propage au muscle cardiaque et provoque une arythmie qui peut être très dangereuse». 
 
Pas d'effort violent pendant l'épidémie
 
Et ce risque est d’autant plus élevé actuellement que le Covid-19 est un virus qui peut atteindre le coeur. Qui plus est les porteurs ne ressentent souvent aucun symptôme, ou très peu. En conséquence les conseils de Laurent Chevalier sont clairs: «Ne pas produire d’effort violent, rester en dessous de 80 % de sa fréquence cardiaque maximale, ne pas faire de séances longues, ne pas dépasser une heure», et «ne surtout pas s’envoyer à fond». 
 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le sport à la maison doit être pratiqué avec précautions

Annonces immobilières

Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-