Le taux d'infection au VIH recule en Afrique grâce à la circoncision

Une bonne nouvelle

Le taux d'infection au VIH recule en Afrique grâce à la circoncision

Publié le :

Mercredi 13 Juillet 2016 - 09:51

Mise à jour :

Mercredi 13 Juillet 2016 - 10:15
L'accès facilité aux antirétroviraux et les programmes de circoncision volontaire ont permis de faire baisser le taux de nouvelles infections au VIH dans le sud et l'est de l'Afrique. C'est la conclusion d'une étude publiée mardi.
©Petillot/Sipa

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Selon une étude publiée mardi 12 dans la revue JAMA, les programmes de circoncision volontaire et un meilleur accès aux antirétroviraux ont permis de faire reculer les infections par le VIH dans les communautés rurales en Ouganda. Depuis 30 ans, la protection contre le VIH conférée par la circoncision masculine est mise en évidence par des études réalisées en Afrique: chez les hommes circoncis le taux de nouvelles infections peut être réduit jusqu'à 60% par rapport aux hommes non-circoncis, sans que les individus changent leur comportements sexuels (usages du préservatif et nombre de partenaires).

Pour réaliser leur études le Dr Kong et ses collègues ont suivi près de 45.000 personnes vivant dans le district rural de Rakai en Ouganda, entre 1999 et 2013. Ils avaient pour objectif de mesurer l'impact des médicaments et de la circoncision masculine face aux nouvelles infections: "la biologie de ces deux stratégies de prévention ont été prouvées, mais la grande question était de savoir si elles allaient avoir un impact sur les nouvelles infections dans les communautés qui luttent toujours pour contrôler la propagation du VIH".

L'analyse des différentes données récoltées montre que dans les communautés où 40% des hommes ont été circoncis, le taux de nouvelles infections a diminué de plus d'un tiers par rapport au groupe où moins de 10% des hommes ont choisi de se faire circoncire. Dans les communautés où 20% des femmes séropositives ont accès aux antirétroviraux, les nouvelles transmissions du VIH ont chuté de 23% chez les hommes.

Mais pour le docteur Kong il faudra plus de temps pour maîtriser le virus: "il nous reste encore un long chemin avant de maîtriser l'épidémie du VIH en Afrique. La population doit adopter ces stratégies et nous avons besoin d'un soutien financier durable pour y arriver".

En Afrique sub-saharienne 25,8 millions de personnes vivent avec le VIH et selon l'Organisation Mondiale de la Santé plus de 10 millions d'hommes ont décidé de se faire circoncire en 2014.

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Une étude effectuée de 1999 à 2013 sur 45.000 personnes démontre l'efficacité de la circoncision dans la protection contre le VIH.

Commentaires

-