Les colliers d'ambre pour lutter contre les douleurs dentaires des bébés sont potentiellement dangereux (et probablement inutiles)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Les colliers d'ambre pour lutter contre les douleurs dentaires des bébés sont potentiellement dangereux (et probablement inutiles)

Publié le 19/05/2017 à 20:16 - Mise à jour à 20:19
©Jorge Silva/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Certains parents, pour apaiser les douleurs de leurs jeunes enfants en pleine poussée dentaire, utilisent des colliers d'ambre, aux vertus vantées comme apaisantes. Or, la DGCCRF tire la sonnette d'alarme, ces objets représentent un danger pour les plus petits.

On prête volontiers à l'ambre des vertus apaisantes pour les douleurs, notamment dentaires. A tel point qu'il est fréquent d'utiliser des petits colliers de cette pierre lorsqu'un bébé traverse la phase délicate des douleurs issues des poussées de ses premières dents. Or, selon Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), c'est une très mauvaise idée. Et ce n'est pas la première fois que l'organisme met en garde.

La DGGCRF a en effet rendu public jeudi 18 les résultats d'une étude menée en 2015 sur ces objets. Et elle en arrive aux mêmes conclusions qu'une enquête similaire diligentée en 2011. Les colliers d'ambre pour bébés présentent en effet un risque alarmant de strangulation ou de suffocations pour les bambins. Les fabricants n'ont visiblement pas intégrés les précédentes recommandations faites il y a six ans. La DGCCRF a en effet testé 32 produits que l'on peut trouver dans les supermarchés, certaines bijouteries et même des commerces "bio". Résultat: 28 pouvaient représenter un danger grave pour le bébé. L'organisme a même adressé 16 "avertissements" à des fabricants pour "non-respect de l'obligation générale de sécurité".

Et il s'agit-là d'une considération purement sécuritaire, qui ne prend pas en compte les doutes scientifiques sur l'action prétendument bénéfique des colliers d'ambre censés avoir un pouvoir anti-inflammatoires. Si vous avez un enfant souffrant de ses premières dents, mieux vaut envisager un traitement médical plus classique, ou, idéalement… prendre son mal (et surtout les pleurs qui vont avec) en patience.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les enfants risquent de s'étrangler avec ces colliers de pierre.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-