Les colliers d'ambre pour lutter contre les douleurs dentaires des bébés sont potentiellement dangereux (et probablement inutiles)

Les colliers d'ambre pour lutter contre les douleurs dentaires des bébés sont potentiellement dangereux (et probablement inutiles)

Publié le 19/05/2017 à 20:16 - Mise à jour à 20:19
©Jorge Silva/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Certains parents, pour apaiser les douleurs de leurs jeunes enfants en pleine poussée dentaire, utilisent des colliers d'ambre, aux vertus vantées comme apaisantes. Or, la DGCCRF tire la sonnette d'alarme, ces objets représentent un danger pour les plus petits.

On prête volontiers à l'ambre des vertus apaisantes pour les douleurs, notamment dentaires. A tel point qu'il est fréquent d'utiliser des petits colliers de cette pierre lorsqu'un bébé traverse la phase délicate des douleurs issues des poussées de ses premières dents. Or, selon Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), c'est une très mauvaise idée. Et ce n'est pas la première fois que l'organisme met en garde.

La DGGCRF a en effet rendu public jeudi 18 les résultats d'une étude menée en 2015 sur ces objets. Et elle en arrive aux mêmes conclusions qu'une enquête similaire diligentée en 2011. Les colliers d'ambre pour bébés présentent en effet un risque alarmant de strangulation ou de suffocations pour les bambins. Les fabricants n'ont visiblement pas intégrés les précédentes recommandations faites il y a six ans. La DGCCRF a en effet testé 32 produits que l'on peut trouver dans les supermarchés, certaines bijouteries et même des commerces "bio". Résultat: 28 pouvaient représenter un danger grave pour le bébé. L'organisme a même adressé 16 "avertissements" à des fabricants pour "non-respect de l'obligation générale de sécurité".

Et il s'agit-là d'une considération purement sécuritaire, qui ne prend pas en compte les doutes scientifiques sur l'action prétendument bénéfique des colliers d'ambre censés avoir un pouvoir anti-inflammatoires. Si vous avez un enfant souffrant de ses premières dents, mieux vaut envisager un traitement médical plus classique, ou, idéalement… prendre son mal (et surtout les pleurs qui vont avec) en patience.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les enfants risquent de s'étrangler avec ces colliers de pierre.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-