Les Français de plus en plus sujets aux troubles de l'érection

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Les Français de plus en plus sujets aux troubles de l'érection

Publié le 22/05/2019 à 16:08 - Mise à jour à 16:21
©Tina Franklin/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Selon une étude publiée ce mercredi, pas moins de 61% des Français ont déjà été victimes de troubles de l'érection. Un sujet tabou qui touche de plus en plus d'hommes dans l'Hexagone.

De plus en plus de Français ont déjà souffert de troubles de l'érection. C'est le résultat d'une étude Ifop pour la plateforme de santé Charles.co publiée ce mercredi.

Et le constat est sans appel: pas moins de six hommes sur dix ont indiqué avoir déjà rencontré des troubles de l'érection au cours de leur vie, soit 61% de la population.

Ce chiffre est en constante augmentation depuis ces 15 dernières années. En comparaison en 2005, "seulement" 44% des Français expliquaient avoir déjà été victimes de ce genre de problème.

A voir aussi: Gencives inflammées? Gare aux problèmes d'érection

L'étude soulève aussi un autre point: la baisse du désir sexuel des Français.

Les hommes habitant en Ile-de-France sont d'ailleurs plus sujets à ces baisses de libidos queceux habitant dans des zones rurales (46% contre 36%). En cause: la dépendance aux écrans.

Les hommes visionnant quotidiennement "des vidéos pornographiques, les réseaux sociaux, les applis d'information ou les films et séries tels qu'en offrent des services comme Netflix", ont ainsi constaté une baisse de leurs envies.

"Étant happés par le contenu hautement addictif figurant sur leurs écrans, les jeunes auraient moins d'intérêt physique pour leur partenaire au point de relayer le sexe au second plan".

Mais ces sujets sont encore tabous. Ainsi 72% des hommes concernés par les troubles de l'érection n'ont jamais consulté un médecin. Pas moins de 33% d'entre eux ont d'ailleurs préféré donner une fausse excuse à leur conjoint, prétextant le plus souvent une fatigue passagère.

A lire aussi:

Après une érection de 48 heures, il se fait amputer d'une partie du pénis

Troubles de l'érection: le venin d'une araignée plus efficace que le Viagra

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les troubles de l'érection touchent de plus en plus de Français selon une étude.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-