Les malades du cancer bientôt soignés sans chimiothérapie?

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 05 juin 2018 - 14:05
Image
Vingt-sept décès chez des malades du cancer traités avec le docétaxel ont été recensés sur la périod
Crédits
© FRANCK FIFE / AFP/Archives
Des études ont prouvé l'efficacité d'autres traitements que la chimiothérapie pour soigner les cancers du sein et du poumon.
© FRANCK FIFE / AFP/Archives
Lors du congrès de la Société américaine d'oncologie clinique (ASCO) dimanche a Chicago, des études porteuses d'espoir pour les patients traités pour des cancers ont été présentées. Selon les médecins, les malades de cancers du sein mais aussi du poumon pourraient être soignés sans chimiothérapie.

C'est une nouvelle porteuse d'espoir pour les malades de cancers. Des études à propos des traitements contre les cancers du poumon et du sein ont été dévoilées dimanche 3 lors du congrès de la Société américaine d'oncologie clinique (ASCO) à Chicago.

Selon les experts, les cancers du sein et du poumons pourraient être traités sans avoir recourt à la chimiothérapie.

Grâce à des tests génétiques plus poussés permettant de prévenir et prédire une possible récidive de la maladie 70% des femmes atteintes d'un cancer du sein pourraient être traitée sans chimiothérapie mais avec un traitement hormonal.

A voir aussi: L'alcool, risque méconnu pour le cancer du sein

Pour les patients atteint d'un cancer du poumon, c'est l'immunothérapie que les médecins préconisent. Ce traitement qui stimule le système immunitaire pour qu'il détecte la tumeur serait même plus efficace que la chimiothérapie selon les résultats des différentes études.

Les malades soignés avec l'immunothérapie (le traitement par intraveineuse appelé Pembrolizumab) vivaient ainsi entre quatre et huit mois de plus que ceux qui étaient traités à la chimiothérapie. "Notre étude montre que le Pembrolizumab est meilleur que la chimiothérapie pour deux tiers des gens qui ont ce type de cancer du poumon", a indiqué l'un des auteurs de cette étude, le cancérologue Gilberto Lopes.

Ces études et nouveaux traitements représentent un grand espoir pour les médecins mais surtout leurs patients. La chimiothérapie est en effet un traitement très lourd qui engendre de durs effets secondaires.

La preuve de l'efficacité de l'hormonothérapie et de l'immunothérapie, des traitements moins violents, est donc un grand pas pour les malades de cancers du sein et du poumon.

À LIRE AUSSI

Image
Un dermatologue analyse les grains de beauté sur la peau d'une patiente.
Cancer de la peau: les ordinateurs plus performants pour repérer les mélanomes
Des scientifiques ont publié ce mardi les résultats d'une étude troublante: un ordinateur "entraîné" est plus performant qu'un dermatologue qualifié pour différencier ...
29 mai 2018 - 12:59
Société
Image
Un élevage de volailles.
Tarn: l'élevage de poules de Lescout responsable de 78 cancers?
Un élevage de ponte d'œufs est soupçonné d'être à l'origine de 78 cas de cancers dans le village de Lescout, dans le Tarn. Le maire de la commune a demandé des analyse...
12 avril 2018 - 13:04
Société
Image
L'alcoolisme des femmes peut longtemps passer inaperçu : c'est ce que montre un jeu vidéo où il s'agit de fouiller un appartement à la recherche d'indices de la maladie.
L'alcool, risque méconnu pour le cancer du sein
L'alcool, consommé même en faible quantité, augmente les cas de cancer et, ce que beaucoup ignorent encore, favorise le cancer du sein, a souligné mardi l'Institut nat...
27 mars 2018 - 20:52
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.