L’étau des restrictions se resserre en Espagne

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L’étau des restrictions se resserre en Espagne

Publié le 19/08/2020 à 12:22 - Mise à jour à 12:24
© Josep LAGO / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Depuis ce mercredi matin, le Pays basque espagnol interdit tout rassemblement de plus de dix personnes. C’est la dernière restriction en date dans la péninsule ibérique, parmi une longue série.
 
La mesure décidée par la communauté autonome basque est rendue possible avec l’état d’urgence sanitaire décrété lundi par le gouvernement régional. 
 
Et du côté de Saint-Sébastien ou Bilbao, la prochaine étape pourrait être des restrictions locales de déplacement. 
 
Le Pays basque est loin d’être la seule région espagnole à imposer des mesures face à la recrudescence des cas de coronavirus. Le port du masque en extérieur est obligatoire partout dans le pays, les discothèques et bars de nuit ont refermé leurs portes dans six des dix-sept régions espagnoles.
 
La liste s’allonge de jour en jour. Les mesures comme l’interdiction de fumer dans la rue ou la limitation des visites dans les maisons de retraite sont annoncées par le gouvernement central, mais ce sont les régions, en charge des questions de santé, qui choisissent de les appliquer, ou non. 
 
Taux d’incidence élevé
 
De fait, l’Espagne fait face à un rebond du nombre de contaminations au coronavirus, avec la multiplication du nombre de cas positifs, en même temps que celui des tests : 5000 contaminations par jour en moyenne pendant le mois d’août. 
 
Le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de cas pour 100000 habitants, y est le plus élevé d’Europe, à 103. Pour comparaison, il est actuellement de 29 en France, 13 en Allemagne et 8 en Italie. 
 
Les autorités sanitaires espagnoles font toutefois remarquer une majorité de cas asymptomatiques et un âge moyen des personnes contaminées de 39 ans – contre 66 ans début avril. La létalité du SARS-Cov-2 a fortement diminué, avec moins de 300 décès depuis la fin du confinement le 21 juin. 
 
Zone rouge
 
Résultat, les plages, déjà bien moins fréquentées qu’habituellement, se vident. Et de plus en plus de pays imposent des tests de dépistage, quand ce n’est pas carrément une quarantaine, aux voyageurs revenant d’Espagne. 
 
Ainsi l’Allemagne oblige à un passage par un centre de dépistage dès la descente de l’avion, et la Suisse à une quatorzaine. Les Autrichiens qui feront le choix à partir de lundi de partir en Espagne devront s’isoler à leur retour. La Belgique a classé le pays en « zone rouge », et déconseille donc les voyages.
 
La France, elle, invite ceux qui souhaitent passer la frontière à respecter les consignes en vigueur en Espagne. La « dernière minute » faisant le point sur la situation sur le site des ministère des affaires étrangères est daté du 5 août. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les plages espagnoles se vident

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-