Lutter contre la perte d’autonomie: le plan" Grand Âge" du gouvernement

Lutter contre la perte d’autonomie: le plan" Grand Âge" du gouvernement

Publié le 04/02/2020 à 12:01 - Mise à jour à 12:03
STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Présentée comme une priorité absolue pour le Ministère de la Santé, la loi sur l’autonomie et la perte d’autonomie devrait être présentée avant l’été. On connait maintenant les grandes lignes du  plan d’action.

Au départ, le projet «Grand Âge et autonomie», un projet prioritaire pour le gouvernement, aurait du être présenté dès 2019, mais la "crise des Gilets Jaunes" a amené Edouard Philippe à le décaler. Pourtant, Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, rappelle que la France ne pourra pas se passer d’une réforme, tant sur la prise en charge des aînés avec le vieillissement de la population que sur le financement de la prise en charge de la perte d’autonomie. La ministre a expliqué, que des problémes vont se poser à court terme: «En 2030 (…) nous vivrons un premier point de bascule et les plus de 65 ans seront plus nombreux que les moins de 15 ans.»

À lire aussi: Autonomie des seniors: une aide de 5000€ pour adapter la salle de bains 

Lutter contre la perte d'autonomie

La lutte contre la perte d'autonomie est une priorité depuis plusieurs années. En 2019, plusieurs rapports et de multiples concertations ont eu lieu. Parmi les plus de 170 mesures, qui devraient figurer dans le projet de loi, on peut identifier deux priorités: l'hospitalisation à domicile et la prévention de la perte d'autonomie.  

Privilégier l'hospitalisation à domicile

Les établissements de soins, comme les EHPAD, doivent «être recentrés sur la prise en charge des besoins de santé les plus lourds». Si cela nécessite une profonde restructuration de ces établissements, cela suppose aussi un renforcement des moyens (humains, matériels et financiers) pour maintenir les patients à leur domicile. Les efforts en cours de déploiement du plan "Ma Santé 2022" (Création des hôpitaux de proximité, des CPTS, …) participent aussi cet objectif.

Renforcer la prevention et prévenir la perte d'autonomie

Ce projet fait une belle place à la prévention de la perte d’autonomie, et va s’articuler autour de 4 idées:

  • La prévention doit être mise en avant dès le plus jeune âge et accompagner les patients tout au long de leur vie.
  • A l’âge de 70 ans, mettre en œuvre les actions luttant contre les facteurs accélérant cette perte d’autonomie.
  • Inciter tous les professionnels de santé à considérer cette prévention comme prioritaire.
  • Renforcer les efforts de la France en matière de recherche et d’innovation, pour rattraper le retard pris par rapport à d’autres pays européens.

À lire aussi: Le conseiller de la Banque postale escroquait les personnes âgées, prison ferme

 

 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La perte d'autonomie, une angoisse liée au grand Age. Un plan d'action du gouvernement

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-