Maladie de Lyme: 130 patients attaquent des laboratoires pour le manque de fiabilité des tests de dépistage

Maladie de Lyme: 130 patients attaquent des laboratoires pour le manque de fiabilité des tests de dépistage

Publié le 19/10/2016 à 07:57 - Mise à jour à 07:58
©GrookDaOger/Wikimedia Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des patients qui estiment que leur maladie de Lyme a été mal prise en charge faute de diagnostic précoce attaquent les laboratoires pharmaceutiques qui les ont commercialisés. Ils réclament 500.000 euros chacun.

Ils ont dans le collimateur cinq laboratoires, coupables à leurs yeux d’avoir commercialisé des tests de dépistage qui n’étaient pas fiables. Un groupe de 130 patients atteints de la maladie de Lyme ont assigné en responsabilité civile l'italien DiaSorin, le français BioMérieux les allemands Siemens et Euroimmun et l'américain Bio-Rad, pour leur manque d’information du public sur les limites de la précision du test "Elisa".

Ce dernier est actuellement le seul autorisé dans le dépistage de la maladie transmise par la morsure de tiques et qui a touché 33.000 personnes en France en 2015. Problème: le test passe à côté d’environ un cas sur deux selon les plaignants. Un manque de précision qui entraîne un retard dans le diagnostic de la maladie. Or, la précocité de la prise en charge par des traitements, le plus souvent à base d’antibiotiques, est un facteur clé dans l’évolution de la pathologie et la facilité ou non de sa guérison.

Les plaignants demandent aux laboratoires la somme de 500.000 chacun euros à ceux qu'ils accusent. Et les avocats assurent qu’il ne s’agit que d’une "première vague", puisqu’au moins 500 personnes auraient fait part de leur souhait de porter l’affaire devant la justice. Et les plaintes pourraient ne pas s’arrêter aux seuls laboratoires: "La responsabilité de l'Etat et de Mme Touraine (la ministre de la Santé, NDLR) devra être engagée dans un deuxième temps. On ne peut pas admettre que pendant quatre années, avec des interpellations très claires, on n'ait pas réagi" explique l’un des avocats.

La maladie de Lyme débute en provoquant  généralement un érythème migrant (une tache indolore en forme de cible autour de la piqûre) mais en se développant elle peu toucher le système nerveux et provoquer des méningites, des paralysies faciales, et atteindre les articulations ou la peau.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les tiques ont provoqué 33.000 cas de maladie de Lyme en France en 2015.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-