Manger beaucoup de charcuterie aggraverait les symptômes de l'asthme

Trop c'est trop

Manger beaucoup de charcuterie aggraverait les symptômes de l'asthme

Publié le :

Mardi 31 Janvier 2017 - 10:55

Mise à jour :

Mardi 31 Janvier 2017 - 11:29
Les personnes consommant beaucoup de saucisson, de jambon cru ou autres, auraient plus de chances, lorsqu'elles sont asthmatiques, de voire leurs symptômes s'aggraver. Et lorsqu'elles ne le sont pas, elles peuvent quand même infliger de sérieux dégâts sur leurs voies respiratoires.
©Photo Flickr Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Adieu saucisson, jambon cru, coppa et autres viandes fumées. Une étude a récemment révélé que consommer de la charcuterie au moins quatre fois par semaine aggraverait les symptômes de l'asthme. Ce sont des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) qui ont tiré ces conclusions après plus de sept ans de travail, auprès de 1.000 "cobayes" dont 400 étaient asthmatiques.

C'est en réalité un additif présent dans la charcuterie qui aurait une incidence sur le système digestif et les voies respiratoires, provoquant des cancers et des inflammations. Les nitrites sont en effet présents comme agents conservateurs. Ce sont notamment eux qui donnent la couleur rose au jambon, par exemple.

Pour établir un classement dans cette étude, publiée sur la revue scientifique Thorax fin janvier, les chercheurs de l'Inserm ont étudié les comportements respiratoires de leurs patients en fonction de leur consommation de charcuterie: faible (une fois par semaine ou moins), moyenne (deux fois et demie) et forte (quatre fois).

La proportion des sondés pour lesquels les symptômes se sont aggravés ou des difficultés respiratoires se sont développées à cause de la charcuterie s'est élevée à 22% pour ceux qui en mangent beaucoup, 20% pour une consommation moyenne et enfin 14% pour une faible consommation.

En tenant compte de l'âge, de l'activité physique, du tabagisme et d'autres facteurs, les chercheurs sont arrivés à la conclusion que les personnes qui mangent beaucoup de saucisson et autres charcutailles avaient un risque accru de 76% de présenter les symptômes de l'asthme. Même les patients qui n'étaient pas du tout sujet à ce type de troubles respiratoires ont pu en développer.

En octobre 2015, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait déjà mis en garde contre la charcuterie et la viande rouge car susceptible d'être cancérigènes en fonction de la consommation.

22% des personnes sondées, étant déjà asthmatiques, ont constaté une aggravation de leurs symptômes.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-