Manger des algues réduirait le risque de maladies cardiovasculaires

Ca tombe bien, c'est tendance

Manger des algues réduirait le risque de maladies cardiovasculaires

Publié le :

Vendredi 27 Novembre 2015 - 16:26

Mise à jour :

Vendredi 27 Novembre 2015 - 16:49
D'après une nouvelle étude, ajoutées à l'alimentation quotidienne, les algues, riches en potassium, aideraient à réduire les risques de maladies cardiovasculaires ainsi que le cholestérol.
©San/FranceSoir
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Longtemps jugées comme peu ragoutantes, les algues deviennent chaque jour un peu plus tendance dans l'assiette. Ca tombe bien, elle permettent de réduire les risques de maladies cardiovasculaires, révèle une nouvelle étude danoise parue dans la revue Phycologia.

Intriguées par les vertus nutritives des algues, l'équipe du docteur Ole Moutitsen, de l'Université du Danemark, s'est penchée sur 35 variétés différentes qu'elle a donné à consommer sur du pain à un groupe d'hommes en surpoids. Les chercheurs ont ainsi découvert que l'apport en fibres diététiques des participants était devenu plus important et qu'ils consommaient 16,4% d'énergie de moins sur une période de 24 heures. Autrement dit, ajouter des algues à son alimentation permet de moins et mieux manger.

Car les algues comestibles sont peu caloriques et contiennent de nombreux antioxydants, des fibres, de l'iode, des acides gras polyinsaturés et des omégas 3. Par ailleurs, contrairement à de nombreux aliments transformés, leur teneur en sel de potassium n'augmente pas la pression artérielle. Au contraire, cet apport permet même de réduire les risques de maladies cardiovasculaires, font valoir les chercheurs.  

Enfin, les algues contienne de l'unami, nom japonais synonyme de la cinquième saveur, réputé pour promouvoir la satiété et aider à réguler l'apport alimentaire en évitant tout ajout de sucre, de sel ou de graisse.

Ainsi, les algues séchées peuvent être utilisées pour renforcer l'arôme d'une farine tandis qu'ajoutées à la viande elles contribuent à augmenter l'apport en fibres diététiques et antioxydants, aidant ainsi à réduire le taux de cholestérol, remarquent les chercheurs qui y voient là une opportunité d'améliorer les plats industriels.

Conclusion: les scientifiques recommandent d'ajouter quotidiennement 5 à 10 grammes d'algues-sous forme de granules ou séchées- à son régime alimentaire.

 

Malgré leur triste apparence, les algues sont réputées pour leurs vertus nutritives.

Commentaires

-