Manger trop grillé ne serait pas bon pour la santé

Cancérigène

Manger trop grillé ne serait pas bon pour la santé

Publié le :

Lundi 23 Janvier 2017 - 18:26

Mise à jour :

Lundi 23 Janvier 2017 - 18:33
Une étude de l'agence sanitaire britannique Food Standards Agency démontre que trop cuire les aliments gorgés d'amidon et d'asparagine augmenterait les risques de développer un cancer.
©Frédérique Voisin-Demery/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Consommer des aliments trop salés et trop sucrés est déconseillé par les nutritionnistes. Mais désormais, manger trop grillé pourrait aussi vous attirer des ennuis… de santé. L'agence sanitaire britannique Food Standards Agency (FSA) a récemment lancé une campagne de prévention contre les aliments qui contiennent beaucoup d'amidon et d'asparagine (un acide aminé protéinogène), car trop cuire ces derniers permettrait à une molécule –l'acrylamide- de se développer et augmenterait les risques de cancer.

La molécule incriminée apparaît quand la cuisson de ces aliments est effectuée à plus de 120°C (dorer une patate suffit à la cuire, pas besoin de la griller). Tout ce qui est friture est particulièrement pointé du doigt par la FSA car concentrant énormément d'acrylamide. Les pommes de terre sautées, les frites, les chips… tous ces aliments sont donc à consommer avec modération. Attention également au pain, aux céréales, aux biscuits secs et même au café qui peuvent contenir de fortes doses d'acrylamide.

Toutefois, pas de quoi s'alarmer et jeter toutes les frites surgelées qui se trouvent dans les congélateurs. Car les effets néfastes de l'acrylamide chez l'homme ne sont que "potentiels". Le risque de cancer en augmentation a bel et bien été constaté chez les souris, "et parce que les mécanismes observés sur les animaux ressemblent à ce qui pourrait se produire chez l'être humain", Steve Wearne, directeur de la FSA, recommande de "varier son alimentation". Sur son site, la FSA, à travers la campagne "go for gold", prodigue des conseils en ce sens.

 

La FSA recommande à travers la campagne "go for gold" de dorer les pommes de terre pour les cuir et non de les brûler.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-