Manger trop grillé ne serait pas bon pour la santé

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Manger trop grillé ne serait pas bon pour la santé

Publié le 23/01/2017 à 18:26 - Mise à jour à 18:33
©Frédérique Voisin-Demery/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une étude de l'agence sanitaire britannique Food Standards Agency démontre que trop cuire les aliments gorgés d'amidon et d'asparagine augmenterait les risques de développer un cancer.

Consommer des aliments trop salés et trop sucrés est déconseillé par les nutritionnistes. Mais désormais, manger trop grillé pourrait aussi vous attirer des ennuis… de santé. L'agence sanitaire britannique Food Standards Agency (FSA) a récemment lancé une campagne de prévention contre les aliments qui contiennent beaucoup d'amidon et d'asparagine (un acide aminé protéinogène), car trop cuire ces derniers permettrait à une molécule –l'acrylamide- de se développer et augmenterait les risques de cancer.

La molécule incriminée apparaît quand la cuisson de ces aliments est effectuée à plus de 120°C (dorer une patate suffit à la cuire, pas besoin de la griller). Tout ce qui est friture est particulièrement pointé du doigt par la FSA car concentrant énormément d'acrylamide. Les pommes de terre sautées, les frites, les chips… tous ces aliments sont donc à consommer avec modération. Attention également au pain, aux céréales, aux biscuits secs et même au café qui peuvent contenir de fortes doses d'acrylamide.

Toutefois, pas de quoi s'alarmer et jeter toutes les frites surgelées qui se trouvent dans les congélateurs. Car les effets néfastes de l'acrylamide chez l'homme ne sont que "potentiels". Le risque de cancer en augmentation a bel et bien été constaté chez les souris, "et parce que les mécanismes observés sur les animaux ressemblent à ce qui pourrait se produire chez l'être humain", Steve Wearne, directeur de la FSA, recommande de "varier son alimentation". Sur son site, la FSA, à travers la campagne "go for gold", prodigue des conseils en ce sens.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La FSA recommande à travers la campagne "go for gold" de dorer les pommes de terre pour les cuir et non de les brûler.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-