Marne: un homme infecté par une "superbactérie"

Inquiétude

Marne: un homme infecté par une "superbactérie"

Publié le :

Mardi 04 Août 2015 - 16:40

Mise à jour :

Mardi 04 Août 2015 - 16:57
La "superbactérie" NDM-1, connue pour résister aux antibiotiques les plus puissants, a été détectée, pour la première fois en France, dans la Marne. Agé de 75 ans, le patient, qui revenait d'un séjour au Vietnam, a été placé à l’isolement au CHU de Reims.
©Gareth Watkins/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Il s’agit d’une première en France. Un homme âgé de 75 ans a été placé à l'isolement au CHU de Reims dans le département de la Marne après avoir été diagnostiqué porteur de la "superbactérie" NDM-1 (New Delhi metallo-beta-lactamase), une bactérie résistante aux antibiotiques. Début juillet, à son retour d’un séjour au Vietnam, le patient avait été hospitalisé à Châlons-en-Champagne avant d’être admis au service de réanimation du CHU de Reims une quinzaine de jours plus tard.

Afin d’éviter que la bactérie ne se propage et entraîne un problème sanitaire de grande ampleur, une cinquantaine de patients ont été placés temporairement à l’isolement et 200 personnes, qui avaient déjà quitté l’hôpital de Châlons avant l’alerte, ont été appelées à réaliser des tests de dépistage.

"A ce jour, l'ensemble des dépistages réalisés chez les patients présents dans l'établissement n'a pas retrouvé la présence de cette bactérie", a indiqué la direction de l'hôpital de Châlons dans un communiqué avant d'ajouter que le risque de transmission est faible. Puis de préciser: "le fait de devenir porteur n'a pas de conséquence sur l'état de santé des patients".

Si la direction de l’établissement se veut rassurante, cette superbactérie inquiète tout de même les professionnels de santé qui craignent une propagation, facilitée notamment par le tourisme. Connue pour résister aux antibiotiques les plus puissants, elle fait l’objet d’une surveillance internationale. Originaire d’Inde et identifiée pour la première fois en 2009, elle aurait été détectée en Europe en août 2010, au Royaume-Uni.

Concrètement, cette bactérie est un gène de résistance qui s'est diffusé à des espèces de bactéries pathogènes, hautement virulentes, responsables notamment de la dysenterie, mais aussi du choléra. Dans certains cas, elle pourrait devenir extrêmement difficile à traiter, d’où la crainte des experts à ce sujet. 

 

 

Un homme a été diagnostiqué en France porteur de la "superbactérie" NDM-1.


Commentaires

-