Mars bleu: nouvelle campagne de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

Mars bleu: nouvelle campagne de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

Publié le 27/02/2017 à 13:58 - Mise à jour à 14:18
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'Institut national du cancer a évoqué ce lundi la nouvelle campagne de sensibilisation -qui sera lancée le 1er mars- pour inciter les personnes de plus de 50 ans à se faire dépister du cancer colorectal. Ce cancer qui tue chaque année 18.000 personnes mais qui peut être guéri dans 90% des cas s'il est détecté à temps.

"Le cancer colorectal: le dépister à temps peut vous sauver la vie. Dès 50 ans, parlez-en avec votre médecin". L'Institut national du cancer (INCa), qui s'apprête à lancer son opération Mars bleu -un mois consacré à la prévention et au dépistage du cancer colorectal-, a ce lundi publié son nouveau slogan: "Le cancer colorectal tue". Slogan qui sonne le départ d'une nouvelle campagne de sensibilisation pour lutter contre les ravages de ce cancer qui "tue encore chaque année 18.000 personnes mais qui peut être guéri dans neuf cas sur dix s'il est détecté à temps" selon l'INCa.

 

 

Plus de "43.000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année en France, et dans le même temps le cancer colorectal coûte la vie à 18.000 personnes, soit plus du tiers des patients, ce qui en fait le deuxième cancer le plus meurtrier", a souligné pour 20minutes le Dr Jérôme Viguier, directeur du pôle santé publique et soins de l’INCa. D'où la volonté de miser sur une campagne choc, pour éveiller les consciences et montrer "qu’un simple test, facile à réaliser chez soi, peut sauver des vies".

Moins d'un tiers des Français se font dépister pour ce cancer. La raison principale est la pudeur et la peur par rapport à la zone très intime qu'il concerne. Pourtant, le dépistage avant que les symptômes -sang dans les selles, douleurs abdominales, troubles intestinaux- ne se déclarent, est le meilleur moyen de lutter contre ce cancer et d'augmenter les chances de guérison, avec le moins de séquelles possibles.

Pour le Dr Jérôme Viguier, la prévention et la sensibilisation commencent par une bonne information des patients par le médecin traitant, afin que les choses évoluent plus vite. "Le rôle des médecins traitants est primordial dans la prévention du cancer colorectal. (…) Les choses évoluent progressivement, et les 17 millions de Français et de Françaises de plus de 55 ans reçoivent régulièrement un courrier les invitant à faire ce test de dépistage, gratuit, simple, à faire soi-même en une seule fois et à domicile".

A noter que parmi les 43.000 nouveaux cas chaque année, il y a 45% de femmes et 55% d'hommes. Et une personne sur 30 est touché par le cancer colorectal au cours de sa vie.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Plus de 43.000 nouveaux cas de cancer colorectal sont détectés chaque année. Dans 9 cas sur 10, cette maladie peut être guérie si détectée suffisamment tôt.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-