Médecin 2.0: Google lance un questionnaire en ligne pour diagnostiquer la dépression

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Médecin 2.0: Google lance un questionnaire en ligne pour diagnostiquer la dépression

Publié le 25/08/2017 à 15:48 - Mise à jour à 16:10
©Flickr/ @Ninian Reid
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Google a annoncé mercredi qu'un questionnaire en ligne a été mis en place afin de diagnostiquer la dépression chez ses utilisateurs. Utilisable seulement aux Etats-Unis, il suffit d'écrire "dépression" dans la barre de recherche pour avoir accès au test.

Entre les diagnostics erronés et les maladies imaginaires, de nombreuses informations médicales circulent sur Internet. Pour lutter contre ces mauvaises indications, Google a mis en place un questionnaire en ligne pour aider une personne à savoir si elle a des tendances dépressives, rapporte Numérama.

C'est grâce à la National Alliance on Mental Illness que la firme de Mountain View a instauré ce système. En effet, l'association américaine a milité corps et âme auprès du géant du Web pour qu'il agisse sur la quantité incalculable d'informations qui circulent concernant les maladies dépressives.

Ce "formulaire de dépistage" appelé le "PHQ-9" a été créé et validé dans un "cadre clinique" précise l'association. Contenant neuf questions, le test ne vise pas à donner un diagnostique précis mais indique à l'utilisateur s'il est nécessaire de consulter un médecin. Comme l'indique Google dans un post de blog, le questionnaire sert à "déterminer son niveau de dépression et le besoin d'une évaluation en personne. Les résultats du PHQ-9 peuvent vous aider à avoir une discussion plus claire avec votre médecin". Google a également tenu à préciser, pour rassurer ses utilisateurs, que toutes les données récoltées lors du test resteront confidentielles.

Selon l'association, un Américain sur cinq a connu un épisode de dépression au cours de sa vie et seulement 50% des dépressifs auraient suivi un traitement. Le chiffre est identique en France selon l'association La Dépression. Il est donc possible que le "PHQ-9" arrive un jour sur le moteur de recherche français, en tout cas, rien ne précise le contraire.

Si vous souhaitez vous faire une idée sur ce test, il est disponible en cliquant ICI.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La dépression toucherait un Américain sur cinq et 50% ne suivraient aucun traitement.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-