Médecine: en 2017, plus de 6.000 personnes ont bénéficié d'une greffe

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Médecine: en 2017, plus de 6.000 personnes ont bénéficié d'une greffe

Publié le 13/06/2018 à 12:58 - Mise à jour à 13:01
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Alors que la journée nationale de sensibilisation au don d'organes se tiendra le 22 juin, l'agence de la biomédecine a récemment fait un rappel du nombre de greffes réalisées en 2017 en France. Un record a été atteint avec plus de 6.000 greffes. Mais c'est encore loin de l'objectif fixé pour 2021.

C'est un record. En 2017, plus de 6.000 patients ont pu bénéficier d'une greffe d'organes, selon l'Agence de biomédecine, qui a rappelé mardi 12 les progrès effectués en matière de sensibilisation aux dons d'organes, alors que la journée nationale pour cette cause se tiendra le 22 juin.

C'est donc la première fois que la France dépasse la barre des 6.000 (qui se rapproche plus des 6.100 en réalité). Mais c'est encore loin des 7.800 greffes attendues (dont 1.000 provenant de donneurs vivants) à l'horizon 2021: un objectif fixé dans le cadre du plan greffe 3, présenté par le ministère de Santé en mai 2017.

A noter qu'en 2016, près de 5.900 greffes avaient été réalisées.

Lire aussi: greffes et dons d'organes - jusqu'où aller?

La greffe la plus courante est celle du rein. En 2017, 3.782 malades ont ainsi pu bénéficier d'une greffe rénale. Et 611 d'entre eux ont obtenu un rein d'un donneur vivant.

Suivent les greffes hépatiques avec 1.374 greffes de foie dont 18 réalisées à partir d'un donneur vivant.

Les greffes les moins fréquentes sont celles concernant les intestins, et la double greffe cœur-poumon. Ainsi, en 2017 toujours, seuls deux patients ont été opérés pour une greffe intestinale, et six pour une greffe cardio-pulmonaire.

Si la barre des 6.000 a été dépassée l'année dernière, qu'un record a été atteint, et qu'un progrès a bel et bien était réalisé, ce chiffre est à mettre en perspective avec le nombre de malades en attente d'un organe: près de 24.000 (23.828 exactement).

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


En 2017, la barre des 6.000 greffes a été dépassée en France.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-