Méditer régulièrement pour prévenir la maladie d'Alzheimer?

Méditer régulièrement pour prévenir la maladie d'Alzheimer?

Publié le :

Jeudi 07 Décembre 2017 - 15:49

Mise à jour :

Jeudi 07 Décembre 2017 - 16:04
A en croire les résultats d'une nouvelle étude, publiée ce jeudi par des chercheurs de l'Inserm, méditer régulièrement permettrait de ralentir les effets du vieillissement cérébral mais aussi de prévenir la maladie d'Alzheimer.
©Sébastien Wiertz/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Source de nombreux bienfaits, la méditation aurait également des vertus insoupçonnées. A en croire les résultats d'une nouvelle étude, publiée ce jeudi 7 dans la revue Scientific Reports par des chercheurs de l'Inserm, méditer régulièrement permettrait de ralentir les effets du vieillissement cérébral mais aussi de prévenir la maladie d'Alzheimer. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont fait appel à 73 personnes âgées en moyenne de 65 ans et ont analysé leur mode de fonctionnement cérébral grâce à des examens d'imagerie. Parmi eux se trouvaient six "experts en méditation", totalisant chacun entre 15.000 et 30.000 heures de pratique.

Après analyses, les scientifiques se sont alors rendu compte que ces derniers présentaient des différences significatives au niveau de certaines régions du cerveau. "Les régions cérébrales détectées avec un plus grand volume ou métabolisme chez les personnes pratiquant la méditation sont spécifiquement celles qui déclinent le plus avec l'âge", a expliqué Gaël Chételat, la principale auteure de ces travaux.

Ainsi, "ces premiers résultats suggèrent que la méditation pourrait avoir un effet positif sur le vieillissement cérébral, possiblement en permettant une réduction du stress, de l’anxiété, des émotions négatives et des problèmes de sommeil qui ont tendance à s’accentuer avec l’âge", ont souligné les chercheurs précisant que certains de ces éléments pouvaient être des facteurs de risque de la maladie d'Alzheimer.  

A lire aussi - La méditation efficace pour aider les cancéreux à réduire leur angoisse

Par ailleurs, ils ont également tenu à préciser qu'il s'agissait d'une étude pilote et qu'il fallait donc prendre ces résultats avec des pincettes. Désormais, ils doivent réitérer ces observations sur de plus grands échantillons afin de confirmer ou d'infirmer ces premiers résultats. En parallèle, ils ont pour mission de comprendre les mécanismes qui permettraient à la médiation d’avoir cet impact positif sur le vieillissement cérébral.

Au total, trois millions de personnes sont concernées par la maladie d'Alzheimer dont 900.000 malades. Selon les chiffres divulgués par France Alzheimer, 600 nouveaux cas par jour sont diagnostiqués. Et un Français sur quatre de plus de 65 sera touché par la maladie d'ici 2025.

Selon une nouvelle étude, parue ce jeudi, méditer permettrait de mieux vieillir et notamment de prévenir la maladie d'Alzheimer.


Commentaires

-