Moselle: pour lutter contre la propagation de la grippe, une maison de retraite confine ses pensionnaires, coupés du monde extérieur

Moselle: pour lutter contre la propagation de la grippe, une maison de retraite confine ses pensionnaires, coupés du monde extérieur

Publié le :

Mardi 27 Décembre 2016 - 11:40

Mise à jour :

Mardi 27 Décembre 2016 - 12:07
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les 62 pensionnaires de la maison de retraite de Vic-sur-Seille ne reçoivent plus de visite depuis le 18 décembre et ont passé les fêtes sans leur famille. La cause? L'épidémie de grippe qui frappe l'établissement et a poussé les responsables à confiner les résidents pour ne pas propager le virus.

Radical. C’est le mot qui vient à l’esprit en constatant la solution pour le moins sans détour prise par la maison de retraite de Vic-sur-Seille en Moselle pour lutter contre la propagation du virus de la grippe. L’établissement compte en effet 62 pensionnaires, évidemment âgés et pour certains de santé très fragile. Et le virus de la grippe y fait déjà des ravages, avec une quarantaine de cas déclarés. L’établissement assure cependant qu’aucun cas grave n’a été signalé, malgré le caractère particulièrement agressif de la souche grippale de cette année.

Pour éviter –ou au moins limiter– la propagation du virus, il a tout simplement été décidé de confiner tous les résidents dans l’établissement. Concrètement, et cela depuis le 18 décembre, plus aucun visiteur ne peut rentrer dans l’établissement. Cela vaut aussi bien pour les familles que pour les prestataires de la maison de retraite, à l’exception des besoins vraiment indispensable: les médicaments et la nourriture.

Le président de l’Ehpad Sainte-Marie, Jérôme End, qui est aussi le maire de la commune, assume pleinement ce choix, même si cela revient à empêcher les personnes âgées de passer les fêtes avec leur famille "C'était préférable, compte tenu du nombre de malades. On a préféré prendre toutes les précautions nécessaires du côté de l'établissement" déclare-t-il pour justifier l'usage de la "manière forte". "L'ensemble des familles a compris le dispositif" promet l’élu. Ce dernier assure que l’objectif est pour l’instant rempli: "Tout est sécurisé en terme microbien".

 

Le choix a été fait de confiner les pensionnaires de la maison de retraite (illustration).


Commentaires

-