Nalscue: le spray anti-overdose obtient une autorisation de mise sur le marché

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Nalscue: le spray anti-overdose obtient une autorisation de mise sur le marché

Publié le 01/08/2017 à 16:45 - Mise à jour à 16:58
©Flickr Creative Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le spray nasal Nalscue a reçu il y a quelques jours une autorisation de mise sur le marché, a annoncé le 28 juillet dernier l'Agence nationale de sécurité du médicament. Fabriqué à base de naloxone, ce médicament permet de stopper les effets d'une overdose en une à deux minutes.

Destiné au traitement d'urgence des overdoses aux opioïdes, le spray nasal Nalscue a reçu le 28 juillet dernier une autorisation de mise sur le marché. Fabriqué à base de naloxone, ce médicament permet de stopper les effets d'une overdose en une à deux minutes et bénéficiait jusqu'à présent d'une autorisation temporaire d'utilisation (ATU). Mais comme l'a indiqué l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), les conditions d'accès à ce traitement "resteront celles de l'ATU de cohorte" jusqu'à la mise en conformité de la notice et de l'étiquetage, d'ici trois mois environ.

Ainsi, ce médicament doit être dispensé dans un centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA), ainsi que par des centres et structures disposant d’équipes mobiles de soins aux personnes en situation de précarité ou d’exclusion gérés par des organismes à but non lucratif.

Toutefois, dès lors que la mise sur le marché sera effective, l'antidote sera disponible sur prescription médicale non obligatoire. Les CAARUD (Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues) pourront également la délivrer. Mais dans un communiqué, l'ANSM a tenu à rappeler que ce traitement "ne se substitue pas aux soins d’urgence dispensés par une structure médicale". Par conséquent, les secours (15 ou 112) doivent être appelés "immédiatement et systématiquement"

Pour rappel, les opioïdes sont des substances psychoactives tirées du pavot à opium, ou leurs analogues de synthèse comme par exemple la morphine ou l’héroïne. En raison de leur effet sur la partie du cerveau qui régit la respiration, les opioïdes consommés à haute dose peuvent provoquer une dépression respiratoire, voire la mort. Selon l'OMS, une overdose d'opioïdes peut être identifiée par trois symptômes: la contraction des pupilles, l'inconscience et la dépression respiratoire.

D'après les chiffres de 2014, on estime qu'à l'échelle mondiale, 69.000 personnes meurent chaque année d'une overdose d'opioïdes. Au total, 15 millions de personnes seraient dépendantes à ces produits. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le spray anti-overdose Nalscue a reçu le 28 juillet dernier une autorisation de mise sur le marché.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-