NASH: la "maladie du foie gras" liée à une surconsommation de viande rouge?

NASH: la "maladie du foie gras" liée à une surconsommation de viande rouge?

Publié le :

Mercredi 21 Mars 2018 - 15:03

Mise à jour :

Mercredi 21 Mars 2018 - 15:19
Selon une récente étude israélienne, la viande rouge et la viande transformée pourraient en grand quantité favoriser l'apparition de la NASH, maladie du foie notamment due à l'abus de graisse. L'abus de viande rouge est déjà considérée comme cancérogène.
©Marius Boatca/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Consommer trop de viande rouge pourrait favoriser le développement d'une stéatose hépatique non alcoolique. Plus connue sous l'acronyme anglophone de NASH ou de "maladie du foie gras", cette pathologie se développe à l'échelle mondiale en parallèle de l'obésité, la surconsommation de graisses et de sucre en étant le principal déclencheur.

Mais la consommation à outrance de viande rouge pourrait également être un élément déclencheur selon une étude israélienne publiée mercredi 19 dans le Journal of Hepathology. Les chercheurs ont en effet observé plusieurs centaines de patients gros consommateurs de viande rouge et de viande transformée (fumée, salée ou dans laquelle on retrouver divers additifs).

Lire aussi: NASH - la mobilisation en marche face à la maladie du foie gras

Ils ont constaté que ces carnivores étaient plus souvent concernés par la NASH, cela même après pondération des résultats en fonction du poids, de l'activité physique et autres éléments qui peuvent influer sur la santé du foie.

Les scientifiques précisent toutefois que leur théorie doit encore être confirmée, notamment le mécanisme de cet éventuel lien. Il faut également noter que leur recherches portent sur une consommation de viande supérieure à la moyenne. Une consommation modérée ne porterait donc pas à préjudice.

Voir: La viande rouge serait "sûrement cancérigène pour l'homme" selon l'OMS

Il est déjà admis par les autorités sanitaires françaises comme internationales que l'abus de viande rouge et de charcuterie favorise le cancer colorectal. Il est également suspecté d'influer sur d'autres cancers.

Le Haut conseil de santé publique recommande de limiter la consommation de viande rouge (bœuf, veau, porc, agneau, sanglier) à moins de 500 g par semaine et celle de charcuterie à moins de 150 g par semaine (source Inserm).

Actuellement, le seul véritable traitement contre la NASH est la greffe de foie.

La viande rouge pourrait favoriser la maladie du foie gras.


Commentaires

-