Noyade sèche: qu'est-ce que c'est et comment en contrer les effets?

Noyade sèche: qu'est-ce que c'est et comment en contrer les effets?

Publié le :

Mardi 13 Juin 2017 - 14:47

Mise à jour :

Mardi 13 Juin 2017 - 14:53
© KevinKrejci/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un petit garçon américain de 4 ans est mort samedi, victime de noyade sèche après avoir bu la tasse plusieurs jours plus tôt. Cette cause de décès, encore méconnue, peut être évitée. Quelques conseils et principes de sécurité sont à respecter.

Il s'appelait Francisco Delgado et n'avait que quatre ans. Le week-end dernier, ce petit Américain originaire de Houston est sorti avec sa famille pour se baigner dans une digue au Texas. Il a bu la tasse et est mort huit jours plus tard, samedi 10, d'un arrêt respiratoire. Selon les médecins qui ont tenté de le ranimer, l'enfant a été victime de noyade sèche ou noyade secondaire.

Quelques jours plus tard, alerté par ce fait divers, un autre père de famille vivant dans le Colorado a pu sauver son fils de deux ans, qui a failli connaître le même sort. Mais il a reconnu les symptômes décrits dans l'histoire du petit Francisco, et a emmené son enfant aux urgences, selon ABC. Ce qui lui a sauvé la vie.

Cette cause de décès, encore méconnue, devient de plus en plus fréquente. Mais quels en sont donc les symptômes et que faire pour éviter un drame?

La noyade sèche arrive parfois quand un enfant boit la tasse. Il peut ensuite souffrir d'une insuffisance respiratoire due au liquide qui s'est infiltré dans les poumons. Le manque d'oxygène peut même être total, provoquer un arrêt cardiaque ou un œdème respiratoire, et donc, fatalement, la mort. Le décès peut intervenir jusqu'à 72 heures après la baignade (huit jours, comme pour Francisco, c'est très rare).

Boire la tasse ne mène évidemment pas toujours un enfant à la mort. Mais il est recommandé de fermer la bouche et de boucher son nez sous l'eau.

La première des choses à faire pour éviter de perdre son enfant dans ces atroces circonstances, c'est bien entendu de le surveiller, et de ne jamais le laisser se baigner tout seul. Ensuite, si malgré toutes les précautions il boit la tasse, il faut le surveiller de près dans les jours qui suivent.

Si en sortant de l'eau, il devient tout pâle, il se sent fatigué, il tousse, des bulles sortent de sa bouche ou il devient bougon, il faut l'emmener rapidement aux urgences pour que les médecins l'aident à mieux respirer.

La noyade sèche arrive parfois quand un enfant boit la tasse. Il peut ensuite souffrir d'une insuffisance respiratoire due au liquide qui s'est infiltré dans les poumons.

Commentaires

-