Obésité: une pilule miracle pour maigrir?

Rien ne sert de courir...

Obésité: une pilule miracle pour maigrir?

Publié le :

Jeudi 11 Décembre 2014 - 14:01

Mise à jour :

Jeudi 11 Décembre 2014 - 14:36
A-t-on découvert une pilule miracle contre l'obésité? Des chercheurs américains ont isolé deux molécules qui pourraient permettre une diminution de la masse adipeuse chez les personnes en surpoids.
©Tony Alter/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Une pilule va-t-elle remplacer les tapis de course et les vélos? On pourrait penser à une nouvelle publicité pour un produit miracle contre l'obésité ou un énième médicament sulfureux contre la prise de poids avec des effets secondaires indésirables. Il n'en est rien. Des chercheurs américains du très sérieux Harvard Stem Cell Institute de Cambridge, aux Etats-Unis, sont en train d'expérimenter une pilule "miracle" qui permettrait d'éliminer 30% de masse adipeuse sans effort particulier.

L'étude a été publié dans la revue spécialisée Nature Cell Biology. Les recherches, réalisées conjointement par des scientifiques de Harvard Stem Cell Institute et de Bâle (Suisse), ont permis d’identifier deux petites molécules capables de promouvoir une conversion des cellules adipeuses blanches ("mauvaises" graisses) en cellules adipeuses brunes ("bonnes" graisses). Ces cellules adipeuses brunes, en brûlant le surplus d’énergie accumulée par l’organisme, réduisent la masse graisseuse blanche qui aurait dû se former en cas de non-assimilation par l’organisme des excédents caloriques.

L’étude a été effectuée jusqu’ici en laboratoire sur des modèles cellulaires. Néanmoins, pas de date de sortie pour l'instant, le médicament doit encore faire ses preuves et subir de nombreux tests avant d'atterrir dans les pharmacies. Un laboratoire allemand mène actuellement des recherches sur l’effet de ce médicament chez des souris et espère avoir dans peu de temps des résultats concrets.

L'autre avantage important lié à ces molécules, outre de faire baisser le poids, est de réduire le risque de diabète de type-2, de cancers et de maladies cardiaques chez les personnes obèses.

Les scientifiques, tout en étant très encouragés par les résultats positifs, ont également insisté sur le fait qu’aucune pilule anti-obésité, si efficace puisse-t-elle être, ne saurait se substituer aux bienfaits de l’activité physique sur notre santé.

 

 

Des chercheurs américains pourraient mettre au point une pilule anti-obésité.

Commentaires

-