Octobre Rose - Le régime méditerranéen pour réduire les risques de cancer du sein?

Octobre Rose - Le régime méditerranéen pour réduire les risques de cancer du sein?

Publié le :

Vendredi 12 Octobre 2018 - 16:02

Mise à jour :

Vendredi 12 Octobre 2018 - 16:25
Selon certaines études de santé, suivre un régime méditerranéen ou crétois permettrait de limiter les risques de développer un cancer du sein. A l'occasion d'Octobre Rose, Mickaël Dieleman, diététicien-nutritionniste à Lyon, explique pour les lecteurs de France-Soir comment fonctionnent ces diètes.
©Erez Lichtfeld/Sipa
PARTAGER :

Mickaël Dieleman, édité par la rédaction.

-A +A

A l’occasion d’Octobre Rose, mois important pour la mobilisation contre le cancer du sein, faisons un point sur le régime méditerranéen.

Selon certaines études, il permet de limiter les risques de développer un cancer du sein en agissant sur la prolifération de bactéries anticancéreuses.

Une mauvaise alimentation peut être à l’origine de carences ou d’inflammations qui vont diminuer les défenses immunitaires contre différentes pathologies et notamment le cancer.

L’alimentation équilibrée est un moyen de prévenir ces carences et le régime crétois (autre nom du régime méditerranéen) en est un parfait exemple.

> Le régime méditerranéen, c'est quoi?

Le régime méditerranéen (ou crétois donc) est un régime alimentaire qui tire ses origines des pays qui bordent la mer Méditerranée, où l'alimentation est basée sur une importante consommation de fruits et légumes, de poissons gras (thon, saumon, sardine…), d’huile d’olive et de légumineuses.

Cette alimentation fait la part belle aux fibres, aux vitamines et oligoéléments, aux antioxydants ainsi qu'aux acides gras de qualité.

Lire aussi: consommer de la viande - pourquoi, quelle quantité et à quelle fréquence?

Les fibres vont avoir une action mécanique sur le transit et réduire le temps de passage de composés potentiellement cancérigènes dans l'organisme. Elles permettent de capter les excès de graisse, de sucre et améliorent aussi la sensibilité à l’insuline.

Les antioxydants ont la faculté de prévenir et réduire la prolifération de radicaux libres qui sont à l’origine du vieillissement de nos cellules et de certaines pathologies dont le cancer.

Les omégas-3 contenus dans les poissons gras du régime crétois auraient, eux, des effets sur le cancer du sein grâce à leur action anti-inflammatoire.

Voir aussi: consommer plus d’oméga-3: simple et bon pour le cœur

Les vitamines et oligoéléments sont des maillons essentiels de nombreuses réactions de l'organisme.

Tous ces éléments contenus dans le régime crétois sont bons pour la santé et ont une qualité protectrice.

> D’autres régimes sont-ils possibles pour lutter contre le cancer?

Les régimes qui peuvent permettre de prévenir un certain nombre de cancers sont des régimes alimentaires riches en fruits et légumes pour leurs fibres, vitamines et oligoéléments.

Ces régimes sont pauvres en sucres simples car ces derniers nourrissent les cellules cancéreuses.

Ce sont aussi des régimes pauvres en graisses saturées dues à une consommation excessive de produits animaux et/ou transformés.

Aussi, pour prévenir les cancers, l’alimentation doit être dépourvue d’alcool. L’alimentation qui prévient le cancer est une alimentation équilibrée.

Depuis un certain temps, des études se portent sur le régime cétogène, qui contient 90% de graisses, 8% de protéines et 2% de glucides. Ces proportions alimentaires ont pour but d’empêcher la prolifération de certaines cellules cancéreuses.

Et aussi:

Vitamines et minéraux: intérêts et dangers des compléments alimentaires

Faire attention à sa santé avec l'appli Yuka: conseils et précautions d'emploi

Le régime méditerranéen ou crétois permet de limiter le développement du cancer du sein.


Commentaires

-