Oxford : l'essai britannique Recovery, vraiment douteux

Oxford : l'essai britannique Recovery, vraiment douteux

Publié le 30/06/2020 à 18:27 - Mise à jour à 18:53
Pexels
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Recovery l’essai britannique fait encore parler de lui. Ce jour dans une vidéo conférence le Pr Horby a présenté pour la première fois les résultats du bras hydroxychloroquine qui ont des différences par rapport au communiqué de presse du 5 juin 2020.  Il aura fallu attendre 25 jours pour avoir des informations parcellaires.

Notamment pour apprendre par le bras dexaméthasone que 20% des patients n’avaient pas un test Covid 19 positif ou un résultat inconnu.

Ils ne publient toujours pas de détails sur les décès dans le bras hydroxychloroquine, notamment le nombre de jours séparant le décès de la prise de la première dose d’hydroxychloroquine, masquant ainsi leur erreur.

Pas plus qu’ils ne publient l’analyse pharmacocinétique qui a servi au dosage sur l’hydroxychloroquine.

 

Un essai de plus en plus douteux aux conséquences mortelles pour certains patients.  

 

 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Essai britannique recovery

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-