Pas de certificat médical pour le retour à l’école

Pas de certificat médical pour le retour à l’école

Publié le 14/09/2020 à 10:55
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le Conseil de l’ordre des médecins a mis les choses au point dans un communiqué en assurant que les établissements scolaires n’ont pas à réclamer de certificat médical.
 
Médecins généralistes et pédiatres submergés, parents perdus quant aux procédures à suivre, enseignants et chefs d’établissement qui ne savent pas, non plus à quel saint se vouer… Il faut bien le dire, c’est la cacophonie dans les écoles (et collèges et lycées), et parfois (souvent) pour de simples rhumes.
 
Le Conseil de l’ordre des médecins a donc pris la parole – ou plutôt la plume. Dans un communiqué, il se déclare alerté par des collègues sur « des pressions qu’ils subissent pour rédiger des certificats médicaux de non contre-indication au retour à l’école pour des enfants porteurs de symptômes évocateurs de la Covid-19 ».
 
Avis médical
 
S’appuyant sur le protocole sanitaire du ministère de l’Education nationale, l’organisme rappelle qu’un tel certificat ne peut être exigé.
 
« Une telle demande des établissements ne repose sur aucune obligation législative ou réglementaire »
 
Demandant au ministère de « le rappeler aux rectorats, aux établissements et aux enseignants », le Conseil de l’ordre souligne en outre qu’un avis médical n’est aucunement un document écrit mais « des conclusions données oralement aux parents à la fin d’une consultation ».
 
Le site du ministère précise en effet que le retour à l’école d’un enfant « présentant des symptômes évocateurs », peut se faire après avis médical ou après un délai de 14 jours, désormais 7 depuis les annonces du premier ministre, vendredi. 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les médecins et pédiatres submergés par les visites d'enfants présentant des "symptômes évocateurs"

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-