Sylvothérapie : prudence avant câliner un arbre

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Sylvothérapie : prudence avant câliner un arbre

Publié le 10/07/2018 à 12:13 - Mise à jour à 12:21
© ALAIN JOCARD / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est une mode qui n'a pas que des bons côtés: la sylvothérapie, le fait de faire des câlins à des arbres pour se sentir mieux mentalement. Mais cette pratique peut s'avérer dangereuse pour la santé, car elle peut provoquer de graves réactions allergiques, des problèmes cutanés et des brûlures.

Stress, tensions musculaires, tension artérielle, troubles hormonaux… la sylvothérapie -le fait de faire des câlins à des arbres pour se sentir mieux- a la réputation de soigner beaucoup de problèmes.

Mais le magazine Sciences et Avenir a récemment souligné que cette pratique était potentiellement dangereuse. Et qu'elle pouvait donc créer d'autres problèmes de santé.

Le fait d'étreindre un arbre, d'entrer en contact avec son écorce, particulièrement si l'on est en partie nu (en short, en débardeur ou carrément en maillot de bain), peut provoquer des réactions allergiques graves, des démangeaisons, entraîner des brûlures, et dans les cas les plus extrêmes, quand les traitements ne fonctionnent pas pour les personnes sensibles, la mort.

Lire aussi: Ronronthérapie - des chats contre le stress au bureau à Tokyo

Dans ou sur l'écorce qui recouvre un arbre, il peut y avoir des substances irritantes et urticantes.

Les chênes et les charmes sont par exemple particulièrement dangereux car ils peuvent être recouverts d'une mousse, la frullania, "qui provoque de fortes démangeaisons pouvant s'étendre au-delà des zones du corps qui ont été touchées", a expliqué Christophe Bouget, chercheur au laboratoire Écosystèmes forestiers EFNO de l'IRSTEA, dans le magazine scientifique.

D'autres substances dangereuses peuvent provoquer le même genre de réactions: evernia, parmelia, cladonia ou encore usnea.

Il y a également le sumac vénéneux, qui se trouve à la surface des plantes. Le simple fait de toucher une feuille qui en est recouverte peut vous enflammer la peau (cloques et démangeaisons).

Outre les substances toxiques, il y a aussi la possibilité que des insectes, bien cachés, vous piquent.

Dans les cas les plus graves, ces risques peuvent entraîner des œdèmes sévères et des chocs anaphylactiques mortels en cas d'allergie.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Faire un câlin à un arbre est potentiellement dangereux: cela peut provoquer de graves réactions allergiques.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-