Rennes: un mort et 5 blessés après un "accident grave" lors d'un essai clinique

Rennes: un mort et 5 blessés après un "accident grave" lors d'un essai clinique

Publié le :

Vendredi 15 Janvier 2016 - 11:43

Mise à jour :

Vendredi 15 Janvier 2016 - 11:50
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un patient en état de mort cérébrale et cinq autres dans un état jugé inquiétant: voici le lourd bilan d'un "accident grave" survenu lors d'un essai clinique, à Rennes, annoncé ce vendredi par le ministère de la Santé. Marisol Touraine va se rendre sur place.

L'essai clinique aurait viré au drame. Un patient d'un essai thérapeutique est en état de mort cérébrale à l'hôpital de Rennes suite à un "accident grave" survenu dans le cadre d'un protocole expérimental, a annoncé ce vendredi matin le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes de Marisol Touraine. Cinq autres volontaires ont en outre été hospitalisés, leur état de santé serait jugé inquiétant selon Ouest-France. La ministre a annoncé qu'elle se rendra sur place ce vendredi après-midi pout y tenir une conférence de presse.

"Cet accident a causé l’hospitalisation de 6 de ces volontaires au CHU de Rennes", annonce ainsi le communiqué, évoquant un "accident grave" dans le cadre d'un essai clinique. "L’un d’entre eux, en réanimation, est en état de mort cérébrale".

Les autorités donnent également plus d'informations sur l'essai dans le cadre duquel est survenu cet accident rarissime. Il "a été réalisé dans un établissement privé autorisé, spécialisé dans la réalisation d’essais cliniques, dans le but d’évaluer la sécurité d’emploi, la tolérance, les profils pharmacologiques de cette molécule, chez des volontaires sains", détaille ainsi le communiqué du ministère. Puis de préciser: "le laboratoire a informé l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de l’interruption de l’essai et procède actuellement au rappel de tous les volontaires y ayant participé".

Marisol Touraine précise également "faire part aux familles des patients de toute sa solidarité et de sa profonde détermination à faire toute la lumière et à établir toutes les responsabilités sur cet accident dramatique". Elle a ainsi saisi l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) afin de mener une inspection sur "l’organisation, les moyens, et les conditions d’intervention de cet établissement dans la réalisation de l’essai clinique". L'ANSM a de son côté annoncé qu'une inspection va être menée "sur le site de réalisation de ces essais cliniques".

 

Marisol Touraine a fait part de "sa profonde détermination à faire toute la lumière et à établir toutes les responsabilités sur cet accident dramatique".


Commentaires

-