Reprise des cours le 12 mai : le casse-tête pour les parents d'enfants de maternelle et primaire

Reprise des cours le 12 mai : le casse-tête pour les parents d'enfants de maternelle et primaire

Publié le 05/05/2020 à 16:36 - Mise à jour à 17:53
Ian Langsdon / Pool / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Faut-il remettre son enfant à l'école le 12 mai ? C'est la question que se posent des millions de parents alors que les consignes sanitaires et les modalités d'organisation sont dévoilées ces jours-ci. Cette rentrée, nécessaire pour certains, prématurée pour d'autres, mais en tout cas inédite, a des airs de casse-tête pour les parents. Elle promet d'être tout aussi stressante pour les enseignants, les maires... et les enfants ! Zoom sur les conditions d'accueil des élèves dans les écoles maternelles et primaires à compter du 12 mai, lendemain de la pré-rentrée des enseignants.

Le président de la République et le ministre de l’Education étaient à Poissy, dans les Yvelines, ce mardi 5 mai. Objectif d’Emmanuel Macron et de Jean-Michel Blanquer : rassurer les maires d’Ile-de-France qui souhaitent que la rentrée soit reportée à une date ultérieure. Mais Emmanuel Macron tient à cette rentrée du 11 mai, car son objectif est clair : « que les enfants qui décrochent, sont en difficulté, trouvent une école ouverte, avec des horaires aménagés ». Selon le président en effet, « dans la vie d’un enfant, ne pas aller à l’école est très traumatisant ». Pour accueillir les enfants dans les conditions aussi sécurisées que possible d'un point de vue sanitaire, mairies et équipes enseignantes doivent s'organiser. Voici quelques-unes des mesures prises dans les écoles.

Si les enfants des soignants devraient pouvoir être accueillis toute la journée et toute la semaine, pour les autres élèves, la rentrée se fera très progressivement. Le plus souvent en demi-groupe, voire moins à Paris et dans les zones les plus touchées par le Covid-19.

Une distance d’un mètre entre chaque personne en permanence
Une distance d’un mètre entre les élèves devra être respectée partout : à l’arrivée et aux abords de l’école, en récréation, dans les couloirs, sous les préaux, dans les restaurants scolaires pour les élèves qui pourront y accéder, dans les sanitaires, etc . En classe, les élèves seront assis seuls à une table, ils ne travailleront pas en groupe, n’auront que des échanges verbaux et ne pourront pas jouer en groupe à la récréation. Les déplacements au sein de l'école seront limités et se feront suivant des règles établies.

Le lavage des mains : rituel central de la journée des enfants
Le lavage des mains est l’un des gestes barrière les plus importants et prendra donc un certain temps, chaque jour, aux enfants. Il se fera, a minima, à l’arrivée dans l’école, avant de rentrer en classe, notamment après les récréations, avant et après chaque repas (pour les enfants prioritaires qui déjeuneraient à l'école), avant d’aller aux toilettes et après y être allé, après s’être mouché, avoir toussé, avoir éternué, avant de rentrer chez soi. Le passage aux toilettes sera encadré suivant un roulement des classes.

Pas d’échange ou de prêt de matériel, pas de ballon ou autre jouet en récréation
Les  échanges  manuels  de  ballons,  jouets,  crayons,  doivent  être  évités  ou  accompagnés  de  modalités  de  désinfection  après  chaque  utilisation. Les jeux de ballon ou jeux collectifs seront interdits en récréation. Les enfants resteront toujours dans le respect de la distance d’un mètre minimum, les affaires scolaires seront laissées dans le cartable et non dans le casier, il n'y aura pas accès à un matériel collectif. Les feuilles ou les cahiers ne seront pas ramassés pour être corrigés (la correction sera collective), la classe sera nettoyée après le passage de chaque groupe d'élèves. Les bibliothèques des écoles ne seront pas accessibles.

Le port du masque n’est pas recommandé en primaire et maternelle, mais reste possible
Les activités sportives seront très limitées et encadrées afin de respecter les distances sanitaires. Pour les élèves des écoles élémentaires, le port du masque n’est pas recommandé mais les enfants peuvent en être  équipés s’ils le souhaitent et s’ils sont en mesure de le porter sans risque de mésusage. Il appartiendra aux parents de fournir des masques à leurs enfants lorsque les masques seront accessibles aisément à l’ensemble de la population. Dans l’attente, le ministère de l’Education nationale et de la jeunesse dote chaque école en masques, de même qualité que ceux mis à la disposition des enseignants (masques « grand  public » de catégorie 1) afin qu’ils puissent être fournis aux élèves qui le souhaitent ou doivent en être équipés, et qui peuvent l’utiliser à bon escient. Les enseignants et les personnels présents à l'école porteront un masque.

Des horaires décalés pour les entrées et sorties ainsi que pour les récréations
Afin de limiter les échanges possibles, les récréations seront décalées, tout comme les horaires d’entrée et de sortie. De nombreuses écoles préconisent un système de dépose-minute afin de limiter les attroupements, et les enfants seront rendus à leur parent un par un.

Exclusion en cas d’apparition de symptômes évoquant un Covid-19 chez l’élève ou un membre de sa famille
S’ils choisissent de remettre leurs endant sà l’école, les parents d’élèves doivent s’engager à prendre la température de leur enfant avant le départ pour l’école. En cas de symptôme ou de fièvre (37,8°C ou plus), l’enfant ne doit pas se rendre à l’école.  
 
L’école à distance continuera pour les autres enfants
Les enfants qui seront scolarisés à la maison continueront de recevoir un programme de travail. Ils recevront l'essentiel de ce qui sera fait à l'école. Les choix pédagogiques sont propres à chaque enseignant. Ces modalités sont valables jusqu'au 29 mai et sont susceptibles d'évoluer en fonction de la situation sanitaire et des conclusions que tireront enseignants et autorités au fil des jours.
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron en visite dans une école de Poissy (Yvelines) ce mardi 5 mai

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-