Rhume ou Covid : comment faire la différence ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Rhume ou Covid : comment faire la différence ?

Publié le 16/09/2020 à 10:50
©Denis Closon/Isopix/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Les médecins croulent sous les appels de parents qui s’inquiètent parce que leur enfant présente des symptômes faisant penser au coronavirus. 
 
Il est vrai que la moindre pointe de fièvre, la moindre petite toux, le nez qui coule apparaissent comme des signaux d’alerte qui poussent souvent les établissements scolaires à renvoyer les enfants chez eux.
Or avec le changement de saison, entre variations de températures et défenses immunitaires davantage sollicitées, le corps devient un terrain de jeu pour différents virus, avec le rhinovirus en chef de file.  
 
Résultat, les écoles se montrent hyper prudentes, les parents s’inquiètent, les médecins sont submergés. 
 
« Si à chaque rhume mes enfants ne peuvent plus aller à l’école, ils ne risquent pas d’y aller beaucoup »
 
Certes. Mais comment distinguer le rhume d’une éventuelle contamination à la Covid-19 ? 
 
Symptômes du coronavirus, ou pas
 
La rhino-pharyngite, puisque l’on parle d’elle, se caractérise par le nez qui coule, un peu de fièvre (rarement au-dessus de 38°), des maux de gorge et une morve propre ou légèrement colorée. 
 
Dans le cas du coronavirus, et des « symptômes évocateurs » dont parle le protocole sanitaire du ministère de l’Education nationale, il n’est pas question de nez qui coule. Apparaissant en bas de page de la foire aux questions, ils sont ainsi énumérés : infection respiratoire aigüe avec fièvre ou sensation de fièvre, fatigue inexpliquée, douleur musculaire inexpliquée, maux de tête inhabituels, diminution ou perte du goût et/ou de l’odorat, diarrhée. 
 
Là où les parents peuvent être perdus, c’est que les informations fournies par le numéro vert d’informations sur le coronavirus ajoutent aux symptômes du ministère « le mal de gorge, la toux et… le nez qui coule ». 
Un coup de pouce peut venir de chercheurs américains, qui ont mis en avant un ordre d’apparition des symptômes de la Covid-19 – pour les personnes qui en ont. Et c’est la fièvre, supérieure à 38°, qui apparaît en premier.
 
De son côté, la Société française de pédiatrie communique sur la conduite à tenir si un enfant est malade dans le contexte actuel. 
 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La consultation immédiate d'un médecin est justifiée à partir de 6 ans

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-