Sida: comment sont utilisés le dons récoltés par le Sidaction?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Sida: comment sont utilisés le dons récoltés par le Sidaction?

Publié le 24/03/2017 à 17:33 - Mise à jour à 18:05
©IES Ben al Jatib/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En France comme à l'étranger, les dons récoltés par le Sidaction permettent des aides quotidiennes pour loger et nourrir les malades ainsi que financer des avancées dans la recherche médicale et le traitement du VIH.

La campagne annuelle du Sidaction destinée à informer et à recueillir des dons pour la lutte contre le virus débute ce vendredi 24. La 23e édition affiche: "malgré de nombreuses victoires, le combat n'est pas terminé. Donnez". Il est légitime de se demander comment sont utilisés les dons attribués à l'association. En réalité, l'argent récolté par le Sidaction est directement profitable aux personnes séropositives comme aux chercheurs, sous des formes très différentes. Pour 20 euros, une mère séropositive peut offrir un mois de lait maternisé à son enfant sans risque de contamination, signale Europe 1. Eviter tout contact avec le sang, le sperme ou les sécrétions vaginales permet de ne pas transmettre le virus.

Avec 50 euros, le Sidaction peut placer un enfant dans une halte-garderie. Il arrive que les enfants atteints du virus du Sida ne soient pas acceptés dans les structures d'accueil dédiées aux jeunes enfants. Le trajet d'une infirmière jusqu'au domicile d'un patient séropositif, une fois par semaine pendant un mois, est rendu possible avec 30 euros. Ce même montant permet d'administrer un repas par jour à une personne malade et en situation de précarité. L'association Act Up a établi que 58,5% des personnes atteintes par le VIH étaient actives professionnellement en 2013. Autre constat à cette même date, 20% des malades étaient trop pauvres pour s'alimenter quotidiennement.

Outres ces actions nécessaires au quotidien, des dons plus élevés peuvent soutenir la recherche médicale sur la maladie. Un don de 200 euros permet des avancées médicales permettant de réduire les risques de transmission du virus et d'améliorer la qualité de vie des malades. Un mois de traitement antirétroviral de troisième génération pour un adulte en Afrique peut être financé avec cette somme. Il permet de réduire de façon drastique la quantité du virus dans le sang du malade.

Par ailleurs, 45 euros permettent la sensibilisation 100 personnes, et 70 euros d'une classe de 30 élèves. Un domaine non négligeable compte tenu du manque d'information et du nombre d'idées reçues dans la population française à propos du VIH.

D'après France Inter, le Sidaction agit avec un budget de 16 millions d'euros depuis environ vingt ans. En moyenne, quatre millions d'euros sont récoltés pendant la période de trois jours d'appel aux dons.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'association Act Up a établi que 58,5% des personnes atteintes par le VIH étaient actives professionnellement en 2013.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-