Sida: Cuba, premier pays à éradiquer la transmission de la mère à l'enfant

Sida: Cuba, premier pays à éradiquer la transmission de la mère à l'enfant

Publié le 02/07/2015 à 10:01 - Mise à jour à 10:12
©Petillot/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): Victor Lefebvre

-A +A

Cuba est devenu ce lundi 30 le premier pays à avoir mis fin à la transmission du VIH des femmes enceintes à leur futur bébé. Cette réussite confirmée par l'Organisation mondiale de la santé résulte d'un programme universel de soins. Chaque année, 1,4 million de femmes porteuses du VIH tombent enceintes dans le monde.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a validé mardi 30 juin l'éradication par Cuba de la transmission du virus du Sida  et de la syphilis entre les femmes enceintes et leur enfant à naître. Une première mondiale.

Un succès qui a été rendu possible grâce à un vaste programme sanitaire envers les femmes enceintes. Si Cuba est encore un pays en voie développement, la formation de ses médecins et son système de santé sont pourtant réputés depuis de nombreuses années. Le pays a fourni à tous ses habitants un accès universel à l'accès aux soins.

Les femmes enceintes ont ainsi systématiquement accès aux soins prénataux, à des tests de dépistage (comme leur partenaire), un accouchement par césarienne et une substitution à l'allaitement au sein. Surtout elles bénéficient d'un traitement préventif à base d'antirétroviraux. En l'absence de ce traitement, une future mère a 45% de risques de contaminer son enfant. Avec les antirétroviraux, ce chiffre tombe à un peu plus de 1%.

"L’élimination de la transmission d’un virus est l’un des plus grands succès possibles pour la santé publiques" a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS qui y voit "une victoire majeure dans notre longue lutte contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles, et une étape importante pour l’avènement d’une génération sans VIH".

Chaque année, 1,4 millions de femmes porteuses du VIH tombent enceinte dans le monde. Le nombre de bébés venus au monde avec le virus du Sida était en 2013 de 240.000 selon l'OMS, contre 400.000 en 2009.

"Le succès de Cuba démontre que l’accès universel et la couverture sanitaire universelle sont faisables et, de fait, sont les clés de la réussite, même face à des défis aussi énormes que celui du VIH", a déclaré le Dr Carissa F. Etienne de l'Organisation panaméricaine de la santé, filiale de l'OMS.

 

Auteur(s): Victor Lefebvre


PARTAGER CET ARTICLE :


En 2013, 240.000 enfants sont nés avec le virus du sida car leur mère l'avait contracté.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-