Sida: des associations catholiques s'insurgent contre une campagne de prévention pour les gays

"Indécence"

Sida: des associations catholiques s'insurgent contre une campagne de prévention pour les gays

Publié le :

Lundi 21 Novembre 2016 - 08:05

Mise à jour :

Lundi 21 Novembre 2016 - 08:25
Les Associations familiales catholiques (AFC) et des militants de la Manif pour tous sont très en colère en raison d'une campagne de prévention sur les maladies sexuellement transmissibles entre hommes largement véhiculée dans les espaces publics. Dans des communiqués publiés sur Internet, l'AFC et l'association Éveilleurs d'espérance demandent donc aux maires de "prendre leurs responsabilités" en retirant ces affiches qui "troublent et indignent les familles".
©Petillot/Sipa

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Les Associations familiales catholiques (AFC) sont très remontées. En cause, une campagne de prévention "indécente" sur les maladies sexuellement transmissibles entre hommes. Dans un communiqué publié samedi 20 où elles dénoncent "la propagande idéologiques du gouvernement", elles "demandent aux maires des communes de France de prendre leurs responsabilités en faisant retirer ces affiches qui troublent et indignent les familles tout en dévalorisant l'image des personnes homosexuelles". Car, d'après les AFC, cette campagne publique qui montre des hommes tendrement enlacés "contrevient à l'article R 624-2 du Code pénal, prévoyant que +le fait de diffuser sur la voie publique ou dans des lieux publics des messages contraires à la décence est puni d'amende+". Considérant par ailleurs, que la campagne "ciblée dans l'espace public, sera sans doute très inefficace puisqu'elle envoie un message dédié à une population restreinte et parfaitement identifiée, disposant de ses propres relais médiatiques", les AFC critiquent ces affiches qui "s'imposent sur le chemin de l'école, sans se soucier de l'appréciation par les parents de la sensibilité des enfants".  

De son côté, l'association Eveilleurs d'espérance, qui représentent les fameux "Veilleurs" mobilisés contre le Mariage pour tous, a également publié sur son site internet un texte intitulé "Ne touchez pas à nos enfants"Devant la profusion de ces images chocs dont le message explicite destiné à des adultes est porté au regard d’adolescents et de jeunes enfants, l’association Eveilleurs d’Espérance se réserve la possibilité de porter plainte contre Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, pour corruption de mineurs sur le fondement des articles 227-22 et 227-24 du Code pénal", y est-il écrit.

Ces communiqués ont été vigoureusement soutenus par la présidente du Parti chrétien démocrate Christine Boutin, qui a taxé cette campagne de prévention de "honte" sur les réseaux sociaux ou encore par les militants de la Manif pour Tous qui dénoncent sur Twitter ces "pubs infligées aux enfants".  Mais ce mouvement de colère a été bien plus loin que de la simple dénonciation. En effet, d'après Libération, certaines de ces affiches incriminées, situées à côté d'une école primaire auraient ainsi été vandalisées à la plus grande joie d'un certain Louis Ronssin, "militant à la première heure de la  Manif pour tous".

Interrogé par LCI, l'homme qui se réjouissait de ce "nettoyage" sur Twitter, a été jusqu'à décrire la campagne de prévention sanitaire comme une "incitation à la débauche".

Face à ces critiques, les ministres de la Santé, Marisol Touraine, et des Familles, Laurence Rossignol, ont pris la défense de la campagne. "Quelques uns refusent de voir 2 hommes ensemble, veulent censurer cette campagne? Partagez la !", a ainsi tweeté Marisol Touraine, ajoutant que "le Sida n'est ni raciste, ni homophobe, lui".

Quant à Laurence Rossignol, elle s'est contentée de répondre à un parent qui demandait sur Twitter : "Je dis quoi à ma fille de huit ans (sur ces affiches, NDR)?", qu"elle a(vait) la chance de vivre dans un pays où on informe les gens, sans déni, pour les aider à se protéger contre les maladies graves".

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Les campagnes de prévention contre le sida pour les couples gays ont "indigné" les associations catholiques.

Commentaires

-