Sida: un jeune sur cinq pense que le virus peut se transmettre par un baiser (VIDEO)

Sida: un jeune sur cinq pense que le virus peut se transmettre par un baiser (VIDEO)

Publié le :

Vendredi 01 Avril 2016 - 11:09

Mise à jour :

Vendredi 01 Avril 2016 - 11:18
©IES Ben al Jatib/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A l'occasion du lancement du Sidaction 2016, un sondage Ifop, publié ce vendredi, montre à quel point les jeunes sont mal informés sur cette maladie et ses modes de transmission. Au total, un jeune sur cinq pense que le Sida peut être transmis par un baiser.

Alors que le coup d'envoi du Sidaction 2016 a été lancée ce vendredi 1er, nombreux sont les jeunes qui sont encore mal informés sur cette maladie. Concrètement, en 2015, ils étaient 89% à estimer posséder des connaissances sur le sujet contre 82% cette année. Selon un sondage Ifop, publié à cette occasion, plus d’un jeune sur cinq pense que le VIH peut être transmis par un baiser tandis que 15% des jeunes pensent pouvoir le contracter en s'asseyant sur un siège de toilettes publiques. En parallèle, ils sont 13% à penser que l’infection peut avoir lieu lorsque l’on entre en contact avec la sueur d’une autre personne tandis que la même proportion de jeunes pense que le virus peut se transmettre lorsque l’on boit dans le verre d’un autre.

Concernant les moyens de protection, la situation est toute aussi alarmante. Bien que 96% des jeunes affirment que le préservatif masculin est le plus efficace, 17% pensent que la prise d’une pilule contraceptive d’urgence est efficace pour empêcher la transmission du VIH. Pire encore: 6% estiment que la prise d’un comprimé de paracétamol peut prévenir du Sida. Ils sont aussi plus de 50% à ignorer les lieux où ils peuvent se faire dépister et 47% à se sentir mal informés sur l'existence d'un traitement d'urgence.

Pourtant mortel, le Sida, qui a causé 35 millions de morts dans le monde depuis 33 ans, n'est pas vu comme une fatalité: pas moins de 24% des jeunes interrogés déclarent ne pas avoir peur du virus. Face à ce constat des plus inquiétants, l'association a tiré la sonnette d'alarme, regrettant un manque d'enseignement à l'école. "Ces chiffres sont révélateurs d'une non-information qui concerne tout particulièrement les jeunes âgés entre 15 et 17 ans, qui s'explique notamment par un manque voire une absence d'enseignement sur la question en milieu scolaire", a regretté le Sidaction dans un communiqué qui estime qu'il "est urgent de réagir".

>Etude réalisée entre le 5 et le 2 février 2016 auprès d’un échantillon de 1.001 personnes âgées de 15 à 25 ans.

(Voir ci-dessous la vidéo de la campagne du Sidaction 2016):

 

Les jeunes sont de plus en plus mal informés sur le Sida.


Commentaires

-