Lutte contre le Sida: un traitement anti-VIH durable efficace sur des singes

Nouvel espoir

Lutte contre le Sida: un traitement anti-VIH durable efficace sur des singes

Publié le :

Mercredi 18 Février 2015 - 19:14

Mise à jour :

Jeudi 19 Février 2015 - 17:24
Des chercheurs américains ont mis au point une substance contre le virus du sida qui s'est révélée particulièrement efficace. Cette dernière a permis de protéger des singes exposés à des doses massives du virus pendant plusieurs mois.
©Petillot/Sipa
PARTAGER :
-A +A

La science n'en finit pas d'évoluer. Après plusieurs années de recherche, des chercheurs américains du Scripps Research Institute, un centre de recherche basé en Floride, ont mis au point une substance anti-sida qui s'est avérée efficace sur des singes. L'expérimentation a été conduite sur des macaques de l'espèce "rhésus" et a permis d'obtenir des résultats prometteurs, a révélé ce mercredi la revue britannique Nature.

Injectée en une seule fois, la substance a protégé les animaux de l'équivalent du sida chez eux pendant au moins huit mois. "Nous avons développé un inhibiteur très puissant et à large spectre" agissant sur le VIH-1, le principal type de virus du sida présent dans le monde, a expliqué le professeur Michael Farzan, qui a dirigé l'étude. Selon lui, ce composé baptisé Ecd4-IG offre une très forte protection contre le VIH, laissant place à un nouvel espoir de traitement dans la lutte contre le sida.

La molécule agit en neutralisant deux récepteurs du VIH nécessaires au virus pour entrer dans les cellules. Pour assurer un effet prolongé, elle a été associée à un virus de type adéno-associé (AAV), inoffensif mais capable de s'introduire dans les cellules, leur faisant fabriquer la protéine protectrice responsable de l'effet anti-sida longue durée.

Après avoir été traités avec ce cocktail, les macaques ont été soumis à des doses de plus en plus fortes de la version singe du virus du sida (SHIV-AD8). Les résultats sont porteurs d'espoir: aucun de ces animaux n'a développé d'infection contrairement aux singes non traités. A présent, les scientifiques américains souhaitent prouver l'efficacité du produit avec des doses huit à seize fois supérieures à la dose infectieuse, plus d'un an après leur traitement.

 

Une substance anti-VIH, mise au point par une équipe de chercheurs américains, a été testée avec succès sur des singes.

Commentaires

-