Sperme et ovocytes: une campagne pour recruter des donneurs

Sperme et ovocytes: une campagne pour recruter des donneurs

Publié le :

Mercredi 27 Mai 2015 - 09:08

Mise à jour :

Mercredi 27 Mai 2015 - 09:31
©Gareth Watkins/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Face au manque de donneurs de spermatozoïdes et d'ovocytes, l'Agence de la biomédecine a décidé de lancer une campagne radio de sensibilisation à partir du 1er juin. Actuellement, 3.000 couples sont en attente d'un tel don.

C'est une première. Une campagne radio va être lancée pour sensibiliser les Français au don de sperme et d'ovocytes (la cellule sexuelle femelle qui donnera l'ovule). Initiée par l'Agence de la biomédecine, cette campagne débutera le 1er juin prochain pour une durée de deux semaines sous le slogan: "quel donneur de bonheur êtes-vous?".

Si une telle campagne d'information est lancée pour la première fois, c'est que les dons de spermes et d'ovocytes sont insuffisants pour répondre à la demande des couples dans l'incapacité d'avoir des enfants. Actuellement, 3.000 de ces couples sont en attente d'un don. Pour tous les satisfaire, il faudrait en 2015 trouver 300 donneurs de spermatozoïdes (ils étaient 268 en 2013) et surtout 900 donneuses d'ovocytes (contre seulement 456 en 2013).

Selon l'Agence de biomédecine, cette pénurie est notamment due à l'ignorance des Français sur la possibilité de faire un tel don ainsi que des conditions qui l'entourent. La grande majorité d'entre eux (environ 80%) savent qu'il est possible de faire un don de sperme. En revanche, le don d'ovocytes est bien moins connu. Près de la moitié des Français ignoreraient que cela existe.

Le donneur doit cependant remplir certaines conditions pour être accepté. Tout d'abord, il ou elle doit être en bonne santé et avoir eu au moins un enfant. Les femmes peuvent faire don de leurs ovocytes entre 18 et 37 ans, les hommes de leurs spermatozoïdes entre 18 et 45 ans.

Les règles concernant les bénéficiaires de ces dons sont également encadrées. Ils sont destinés à des couples en âge de procréer mais qui ne le peuvent, soit pour cause d'infertilité, soit parce qu'ils risquent par la méthode naturelle de transmettre une maladie génétique grave à leur enfant. Les dons se font à titre gratuit et sont anonymes.

En 2013, 1.069 naissances ont été possibles grâce aux dons de spermatozoïdes et 198 grâce aux dons d'ovocytes.

 

Environ 300 donneurs de spermatozoïdes et 900 donneuses d'ovocytes seraient nécessaires en 2015 pour répondre à la demande.


Commentaires

-