Sucres ajoutés: les enfants américains en mangent trois fois trop

Surconsommation

Sucres ajoutés: les enfants américains en mangent trois fois trop

Publié le :

Mardi 23 Août 2016 - 20:44

Mise à jour :

Mardi 23 Août 2016 - 20:54
L'Association américaine pour le cœur a mis en garde dans une étude la population sur la surconsommation de sucres ajoutés par les enfants. Les petits Américains consomment trois fois trop de ces sucres, avec pour conséquence un important risque de devenir obèse et de développer diverses autres maladies.
©François Guillot/AFP
PARTAGER :

Auteur : VL

-A +A

L'obésité et la malbouffe continuent de coller à l'image des Etats-Unis. Dans un pays où 40% des femmes et 35% des hommes sont obèses, cette maladie touche également 17% des enfants. Et pour cause, le problème commence dès le plus jeune âge avec une alimentation où foisonnent les produits aussi riches en sucres ajoutés qu'ils sont pauvres en termes de valeur nutritionnelle.

Les sucres ajoutés sont ceux issus de la transformation de la betterave, de la canne à sucre, du miel ou encore le sirop de glucose et ajoutés à un autre produit, au contraire de ceux naturellement présents dans un aliment comme les fruits.

L'Association américaine pour le cœur (AHA) donne donc (à nouveau) l'alerte en publiant dans la revue médicale Circulation une étude selon laquelle les petits Américains consomment en moyenne trois fois plus de ces sucres ajoutés qu'elle ne le recommande. Ils en ingurgitent ainsi chaque jour pas moins de 19 cuillères à café. L'AHA considère que le maximum doit être de six cuillères, dans le cadre d'une alimentation équilibrée.

Et de rappeler des conseils qui semblent parfois très évidents, mais pas assez appliqués: éviter les sodas, gâteaux et autres barres chocolatés. Il faut également se méfier des sucres "cachés" que l'on trouve dans certains pains ou certaines sauces. Mieux vaut se tourner vers les fruits, légumes, laitages peu gras, viandes maigres et poissons.

Des comportements d'autant plus importants que l'étude s'est penchée sur les conséquences de la surconsommation de sucres ajoutés. Au programme: l'obésité bien sûr, mais aussi son cortège de maladies cardio-vasculaires, de cancers et d'hypertension, en passant par les caries, le diabète et les maladies hépatiques, ces dernières étant de plus en plus présentes chez les jeunes. Au final l'obésité pourrait, selon une étude parue en juillet dernier, faire perdre à un patient jusqu'à 10 ans d'espérance de vie.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la consommation de sucres ajoutés (ou sucres libres) ne doit pas excéder 10% de la ration énergétique totale quotidienne, soit 50 grammes pour un adulte. L'idéal est d'atteindre les 5%, soit les fameuses 6 cuillères. Les Français consomment en moyenne 50 à 60 grammes de sucres libres par jour. L'OMS note également qu'à l'échelle mondiale, ce sont les enfants qui sont les plus gros consommateurs de ces sucres.

 

Auteur : VL

Les sucres ajoutés se retrouvent dans les sodas, gâteaux ou bonbons, mais aussi dans certains pains ou des sauces.

Commentaires

-