Tabac: 20 grammes de miel par jour pour prévenir les maladies du cœur

Maladies cardiovasculaires

Tabac: 20 grammes de miel par jour pour prévenir les maladies du cœur

Publié le :

Jeudi 22 Octobre 2015 - 10:58

Mise à jour :

Jeudi 22 Octobre 2015 - 11:08
Selon une étude malaysienne, consommer du miel permettrait de limiter certains effets du tabagisme. Cela grâce à ses propriété antioxydantes qui aident à lutter contre le vieillisement des cellules cardiaques.
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les sirops pour la toux seraient peu efficaces, mais le miel, déjà connu pour ses vertus antitussives, aurait en revanche des propriétés médicinales jusqu'ici insoupçonnées contre les méfaits du tabagisme. Selon une étude malaysienne, consommer 20 grammes de miel par jour permettrait de lutter contre le vieillissement des cellules cardiaques. Ce vieillissement dû au tabac est à l'origine de maladies cardiovasculaires.

L'étude réalisée par des chercheurs des universités de Kubang Kerian et Terengganu (Malaisie) et publiée dans la revue Toxicological & Environmental Chemistry a porté sur une soixantaine de patients fumant au moins une dizaine de cigarettes par jour, et une trentaine de non-fumeurs pendant douze semaines. A l'issue de l'expérience, des prises de sang ont été réalisées sur les volontaires.

Les résultats ont montré que les fumeurs qui avaient consommé quotidiennement 20 grammes de miel de Tualang présentait un taux d'antioxydants nettement plus favorable qu'au début de l'étude. Or, ces substances permettent de lutter contre le stress oxydatif. Un phénomène résultant du déséquilibre dans le corps entre pro-oxydants et antioxydants, responsable des pathologies cardiaques comme l'infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux ou les maladies coronariennes. Les chercheurs attribuent cela aux propriétés naturelles du miel.

"Nos résultats suggèrent que le miel peut être utilisé comme complément chez les personnes exposées aux radicaux libres tels que les fumeurs actifs ou passifs pour les protéger ou réduire leurs risques de développer des maladies", conclut l'étude.

 

Le miel aurait des vertus antioxydantes permettant de lutter contre les maladies cardiaques dues au tabac.

Commentaires

-