Tabac: la cigarette électronique n'aiderait pas à arrêter de fumer mais à réduire

Tabac: la cigarette électronique n'aiderait pas à arrêter de fumer mais à réduire

Publié le :

Mardi 07 Novembre 2017 - 11:57

Mise à jour :

Mardi 07 Novembre 2017 - 12:13
Une étude dévoilée ce mardi remet en cause l'efficacité de la cigarette électronique pour arrêter totalement de fumer. En revanche, elle permettrait de réduire notablement sa consommation de tabac, ce qui en fait tout de même une aide dans la lutte contre le tabagisme.
©Alcalay Sarah/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Moi(s) sans tabac - Une aide, mais pas une formule magique. Selon une étude dévoilée ce mardi 7 par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, la cigarette électronique n'aurait pas d'effet mesurable sur l'arrêt définitif du tabac. En revanche, elle serait efficace pour réduire sa consommation.

Ces conclusions se basent sur l'observation pendant six mois de 2.057 personnes âgées de 15 à 85 ans. Lors du recrutement, 1.805 étaient des fumeurs exclusifs de tabac et 252 étaient des vapo-fumeurs (fumeurs utilisant régulièrement une e-cigarette).

Au bout de six mois, 11,2% des fumeurs exclusifs de tabac étaient parvenus à réduire leur consommation de 50%. Mais ils étaient en proportion plus de deux fois plus nombreux (25,9%) à être parvenu à ce résultat parmi les fumeurs qui utilisent également la cigarette électronique. "L’association entre le vapotage et la baisse de la consommation de tabac était significative", juge donc l'étude, qui note que l'efficacité de la cigarette électronique pour réduire sa consommation et plus flagrante chez les fumeurs les plus dépendants.

Les "vapoteurs" seraient également davantage inscrits dans une démarche d'arrêt du tabac, sans pour autant que celle-ci soit couronnée de succès. Au cours de l'expérimentation, les fumeurs utilisant également la e-cigarette ont ainsi été plus nombreux à tenter d'arrêter de fumer.

En revanche "en ce qui concerne l’arrêt du tabac à 6 mois, aucune différence significative n’a été observée entre les vapo-fumeurs et les fumeurs de tabac exclusifs", note l'étude qui s'inscrit donc dans la lignée de plusieurs enquêtes modérant l'efficacité des vapoteuses. Ses auteurs reconnaissent cependant ses limites puisqu'elle observe une corrélation entre deux comportements sans démontrer biologiquement le lien de cause à effet. Ils encouragent d'ailleurs à ce que d'autres recherches, trop peu nombreuses sur le sujet, soient menées.

Ces résultats sont cependant jugés "en cohérence" avec les recommandations des autorités sanitaires. Selon Tabac info service: "l'e-cigarette peut constituer une aide pour arrêter ou réduire sa consommation de tabac. […] Cependant, l’arrêt complet doit rester votre objectif car, même quand on fume peu, les risques pour la santé sont importants".

Les fumeurs utilisant également la cigarette électronique sont plus de deux fois plus nombreux à réduire leur consommation.


Commentaires

-