Tatouages: le dioxyde de titane présent dans les encres pourrait être nocif pour la santé

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Tatouages: le dioxyde de titane présent dans les encres pourrait être nocif pour la santé

Publié le 12/09/2017 à 19:45 - Mise à jour à 19:46
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une étude scientifique a révélé ce mardi la présence de dioxyde de titane, sous forme de nanoparticules, dans les ganglions lymphatiques de certaines personnes tatouées. Les professionnels de santé, qui ne mesurent pas encore l'étendue exacte des dégâts, recommandent de bien se renseigner sur la composition chimique des produits utilisés.

Le tatouage a le vent en poupe. En France, plus d'une personne sur dix y a succombé. Et 9% des Français non tatoués envisagent sérieusement de passer entre les mains d'un artiste tatoueur. Mais l'étude des chercheurs du Synchrotron européen de Grenoble (ESRF) publiée ce mardi 12 dans la revue Scientific Reports risque de mettre à mal la réputation du "dixième art".

Les scientifiques ont mené des recherches sur ce que devenait le dioxyde de titane, pigment blanc qui peut aussi servir de nuances à certaines couleurs, après l'injection sous la peau. Et en procédant à des examens aux rayons X ultra-puissants, ils ont été en mesure de détecter des nanoparticules de dioxyde de titane jusque dans les ganglions lymphatiques, conduisant à leur gonflement chronique.

"La cicatrisation lente, le gonflement localisé de la peau, les démangeaisons parfois constatées après un tatouage, sont autant d’effets indésirables associés à des tatouages blancs, et donc à l’usage du dioxyde de titane", est-il indiqué dans un résumé de l'étude.

Les professionnels de santé ne savent pas encore ce que peut provoquer concrètement le dioxyde de titane. Ou si des maladies ou des faiblesses immunitaires peuvent survenir plusieurs mois ou années après avoir été tatoué.

C'est pourquoi il est fortement recommandé de se renseigner sur la composition chimique des encres pour se prémunir de ces risques. "Quand quelqu'un veut se faire un tatouage, il est souvent très soucieux de choisir le bon salon, celui où les normes sanitaires sont respectées, celui où des aiguilles stériles neuves sont utilisées", a ainsi constaté Hiram Castillo, de l'ESRF. "Mais personne ne se pose la question de savoir quelle est la composition chimique des couleurs utilisées. Notre étude montre qu'il le faudrait".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Selon les derniers chiffres du Syndicat national des artistes tatoueurs, plus d'un Français sur dix serait tatoué.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-